Catégories
Économie

L’industrie thaïlandaise de l’automobile et des pièces détachées

Le marché automobile thaïlandais est dominé par les constructeurs automobiles japonais qui ont établi la Thaïlande comme leur base de production

Sur une période de 50 ans, la Thaïlande est passé d’assembleur de composants automobiles à un centre de fabrication et d’exportation automobile de premier plan.

Avec des expéditions à destination de plus de 100 pays, la Thaïlande est le 13e plus grand exportateur de pièces automobiles et le sixième plus grand producteur de véhicules commerciaux au monde, et le plus important de l’ASEAN.

Le marché automobile thaïlandais est dominé par les constructeurs automobiles japonais qui ont établi la Thaïlande comme leur base de production de pick-up et de voitures écologiques pour les exportations.

Des sociétés telles que Toyota, Isuzu, Honda, Mitsubishi, Nissan et BMW représentent ensemble la plus grande part des quelque deux millions de véhicules produits chaque année dans le pays.

La plupart de ces fabricants et fournisseurs de pièces sont situés dans les provinces centrales de Bangkok, d’Ayutthaya, de Pathum Thani, de Samutprakarn, de Prachinburi, de Chachoengsao, de Chonburi et de Rayong, offrant un accès facile aux principaux marchés de l’ASEAN, de la Chine et de l’Inde.

Un pilier du développement économique de la Thaïlande

L’industrie automobile est considérée comme un fondement important du développement économique de la Thaïlande depuis plus de 60 ans. Cependant, l’émergence de nouvelles technologies provoque une concurrence intense dans cette industrie.

La politique de promotion des véhicules de nouvelle génération est l’un des éléments déterminants du succès commercial de l’industrie automobile en Thaïlande.

Une telle politique crée non seulement une demande continue pour les fabricants, mais améliore également la qualité de vie dans la société dans laquelle nous vivons, la sécurité des personnes et des biens, ainsi que le respect de l’environnement.

Ainsi, le développement technologique avancé de l’industrie automobile de la prochaine génération est un facteur crucial du projet Thaïlande 4.0.

Environ 2 millions de véhicules par an

L’industrie automobile thaïlandaise a enregistré une production de 1,95 million d’unités en 2017 et de 2,16 millions en 2018, divisée en 1,05 million de ventes intérieures et 1,1 million d’unités exportées.

En 2019, la production totale devrait être proche de celle de l’année précédente, à savoir environ 2,2 millions d’unités, réparties en 1,1 million de ventes intérieures et des exportations de 1,1 million de véhicules.

De janvier à avril 2019, 711 700 unités ont déjà été produites, ce qui est supérieur à 5,52% par rapport à la même période de l’année dernière, qui avait vendu environ 349 600 unités sur le marché national, ce qui représente une croissance de 10,5%. Au cours des 4 derniers mois, le volume total des exportations a été de 367 000 unités, en baisse de 0,25% par rapport à la même période de l’année dernière en raison de la récession économique mondiale.

La lente transition vers l’électrique

En 2017, la production totale de véhicules électriques s’élevait à 8 900 unités, puis à 25 200 unités en 2018. En 2019, la production devrait atteindre 36 000 unités. En 2020, la production de véhicules électriques dépassera 50 000 unités.

Il est fondamental pur la Thaïlande de na pas manquer le virage de l’industrie automobile vers l’énergie électrique

La Thaïlande compte actuellement moins de 1 500 véhicules alimentés par batterie, soit environ 0,004% des véhicules immatriculées

En 2017, la production totale de véhicules électriques s’élevait à 8 900 unités, puis à 25 200 unités en 2018. En 2019, la production devrait atteindre 36 000 unités. En 2020, la production de véhicules électriques dépassera 50 000 unités.

De nombreux constructeurs sont prêts à produire des véhicules électriques sur le marché. À l’heure actuelle, le Conseil thaïlandais des investissements (BOI) a approuvé 9 constructeurs automobiles: 4 constructeurs pour l’hybride (HEV) et 4 constructeurs pour le plug-in hybride (PHEV) et un constructeur pour les véhicules électriques à batterie (BEV) avec une production totale d’environ 500 000 unités par an au total et une valeur d’investissement de 54 milliards de bahts.

Par conséquent, les fabricants de pièces automobiles doivent s’adapter à ce changement de processus de production et augmenter la production de nouvelles pièces pour véhicules électriques, par exemple batteries, moteurs, système de gestion de batterie (BMS), unité de contrôle de la conduite (DCU), onduleur, etc… Vous pouvez trouver des pièces automobiles ici

Thai Property Group

Avatar

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

1 réponse sur « L’industrie thaïlandaise de l’automobile et des pièces détachées »

Seule ombre au tableau, la production d’un véhicule électrique nécessite moins de main-d’œuvre qu’une voiture thermique donc moins d’emplois créés sur le long terme.

Laisser un commentaire