Catégories
Économie

La Thaïlande principale bénéficiaire de la guerre commerciale

De nombreuses entreprises cherchent à relocaliser leur production en dehors de Chine pour échapper à la taxation américaine

La Thaïlande est un des »principaux pays bénéficiaires » de la guerre commerciale entre Washington et Beijing, selon Clive McDonnell de la banque Standard Chartered.

« Nous avons les preuves que de nombreuses entreprises, en particulier japonaises, essayent de délocaliser leur production dans d’autres pays, en particulier ceux de l’Asean (Association des nations de l’Asie du Sud-Est) »

Clive McDonnell, responsable de la stratégie actions chez Standard Chartered Private Bank (Singapour).

Le Japon est la plus grande source d’investissement étranger direct de la Thaïlande.

  • La Thaïlande est un des »principaux bénéficiaires » de la lutte commerciale en cours entre Washington et Beijing, selon Clive McDonnell de la banque Standard Chartered.
  • Il a souligné que le baht thaïlandais « s’appréciant fortement » par rapport au dollar était la preuve que la nation de l’Asie du Sud-Est bénéficiait de la guerre commerciale américano-chinoise. Depuis le début de l’année, la devise thaïlandaise s’est appréciée de plus de 6% par rapport au dollar.
  • Sur le plan régional, le Vietnam a souvent été désigné comme l’un des plus grands gagnants des retombées de la guerre commerciale américano-chinoise.

La Thaïlande bénéficie des perturbations provoquées par la guerre commerciale dans les chaînes d’approvisionnement, a-t-il ajouté.

La guerre commerciale a « accru l’importance de la Thaïlande » en tant que base pour la fabrication de produits japonais tels que des pièces automobiles et des produits électroniques destinés à être exportés en Amérique, a expliqué McDonnell dans un courrier électronique adressé à CNBC.

Au cours des douze derniers mois, Washington et Beijing ont imposé des droits de douane plus élevés sur les produits l’un de l’autre, et les entreprises qui fabriquaient leurs produits en Chine ont dû rechercher des installations de fabrication ailleurs pour les contourner.

« La Thaïlande n’est pas le seul bénéficiaire, mais sa monnaie en forte appréciation, reflète l’idée sous-jacente selon laquelle elle est un bénéficiaire de premier plan », a déclaré M. McDonnell.

Depuis le début de l’année, le baht thaïlandais s’est apprécié de plus de 6% par rapport au dollar.

Washington a décidé d’imposer en deux étapes des tarifs douaniers supplémentaires sur les quelque 300 milliards de dollars de biens chinois qui n’étaient pas encore surtaxés. Des droits de douane supplémentaires de 15% frappant quelque 120 milliards de dollars de produits chinois sont entrés en vigueur le 1er septembre.

Certains produits phare des achats de Noël, comme les téléphones et ordinateurs portables, les consoles de jeux vidéo, et certains jouets, doivent être taxés à partir du 15 décembre. 

Source : Thailand Business News

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

3 réponses sur « La Thaïlande principale bénéficiaire de la guerre commerciale »

Bien d’accord le bath n’avait pas besoin de ça. Quand on se souviens du cours du bath il y a 10 ans… ?

Nous les gonfles ces américains et chinois , ça m’arrange pas que le bath soit fort, prochaine destination je reste en France

Laisser un commentaire