Catégories
Économie Retraite Société

Vieillissement et retraite : les défis qui attendent la Thaïlande

Confrontée au vieillissement accéléré de sa population, la Thaïlande gagnerait à développer son système de retraite

Ce n’est peut-être pas évident au premier abord, mais la Thaïlande est une société vieillissante; elle est même celle qui vieillit le plus rapidement parmi les pays de l’Asean.

Ainsi, à l’encontre de beaucoup de clichés, la Thaïlande fait très peu d’enfants, le taux de fécondité actuel, de l’ordre de 1,55 enfants par femme, étant bien plus bas qu’un pays comme la France avec près de 2 enfants par femme.

Intrinsèquement cette transition vers une société de seniors n’est pas un problème insurmontable d’autres pays – de plus en plus nombreux – sont confrontés à des perspectives plus ou moins semblables.

L’âge médian dans les pays de l’ASEAN
Infogram

Mais la Thaïlande souffre en outre d’un système de retraite très peu développé, au point même d’être classé comme le pire parmi une quarantaine de pays étudiés.

La semaine dernière, Bloomberg a cité une étude internationale intitulée «Le Melbourne Mercer Global Pensions Index», qui indiquait que la Thaïlande était en dernière position d’un classement couvrant 37 systèmes de retraite, représentant plus de 63% de la population mondiale.

Le rapport 2019 analyse les systèmes de chaque pays en utilisant plus de 40 indicateurs et suggère à la Thaïlande d’instaurer un niveau minimum d’épargne retraite obligatoire et d’augmenter le soutien aux plus démunis.

Un système de retraite encore très peu développé

Si une partie de la population bénéficie déjà d’un système de retraite – par exemple les fonctionnaires – pour la plus grande partie de la population, il leur faudra compter sur leurs économies ou sur les investissements qu’ils auront réalisés durant leur vie active.

L’autre solution étant de continuer à travailler au delà de l’âge de la retraite, ou bien se compter sur leurs enfants comme cela se fait traditionnellement dans de nombreux pays d’Asie.

La solidarité inter-générations mise à l’épreuve

Mais couplée à l’allongement progressif de l’espérance de vie, cette solidarité traditionnelle dans les familles est mise à rude épreuve, surtout dans les campagnes qui subissent l’exode rural.

Étant donné que le système de retraite thaïlandais se situe en bas de la liste, et que plus du quart de la population thaïlandaise aura plus de 60 ans d’ici 2030, cela signifie que la plupart de ces retraités seront pauvres.

A moins qu’ils n’aient travaillé en tant que fonctionnaires, ou dans une très grande entreprise bénéficiant d’avantages sociaux et de cotisations volontaires.

600 à 1000 bahts par mois

En Thaïlande, il existe divers régimes de retraite dont un système destinés aux fonctionnaires, un système obligatoire pour les travailleurs au titre de la Caisse de sécurité sociale (SSF), et un système volontaire au titre du fonds d’épargne national (NSF) qui couvre les travailleurs informels et l’assurance volontaire.

Malheureusement, les montants des pensions susceptibles d’être servis par ces régimes sont notoirement insuffisants, à l’exception du régime de retraite réservé aux fonctionnaires.

La NSF paie des taux variables en fonction du montant et de la période de contribution, allant de 600 bahts à 7 200 bahts par mois. Mais les personnes éligibles au revenu de retraite maximal de 7 200 bahts doivent avoir cotisé au fonds depuis l’âge de 15 ans…

Un autre régime « minimum » est le régime universel du gouvernement pour les personnes âgées qui n’ont pas suffisamment cotisé, qui verse une retraite de…. 600 à 1 000 baht par mois.

Olivier Languepin

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

3 réponses sur « Vieillissement et retraite : les défis qui attendent la Thaïlande »

En plus le versement des 600 a 1000 B est tres alleatoire, le mien a ete suspendue l an dernier et je ne touche rien depuis 1 an a la suite d une non reponse a un courrier…….

le mieux serais alors que quelqu’un en France arrivant a l’Age de la retraite, parte vivre en Thailande avec ca retraite Francaise qu’ il pourra recevoir en Thailande, le minimum Francais doit etre de 600 euro a 700 euro.
un Homme ou une femme qui viens ce mettre en couple avec quelq un qui est aussi retraité , peuvent arriver a vivre correctement..!.

personnellement il me reste encore 8 ou 10 ans a faire en France, et je souhaite partir finir ma vie en Thailande, dans le nord, près de Chiang mai, Chiang rai..!.

étant amoureux de ce pays et du peuple Thailandais depuis plus de 30 ans, j’essai d’apprendre aussi leurs langue, mais ce n’est pas facile…!.

donc je pense que l’union fait la force..!.

“Malheureusement, les pension susceptibles d’être fournis par ces régimes sont notoirement insuffisants, exception faite de celui réservé aux fonctionnaires.”… Article à relire avant parution, la prochaine fois, SVP Merci.

Laisser un commentaire