Les incertitudes politiques, la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine ainsi que le ralentissement de la croissance chinoise ont amené la Banque mondiale à réduire à nouveau ses prévisions de croissance de 0,3% pour la Thaïlande.

La suite est réservée aux abonnés - Déjà abonné ?   Se connecter   Pas encore abonné ?    Abonnez-vous pour lire la suite