Thaïlande : la BAD réduit ses prévisions de croissance de 4,5 à 4,3%

La Banque asiatique de développement (BAD) a révisé ses prévisions de croissance économique pour la Thaïlande de 4,5% à 4,3%

La Banque asiatique de développement (BAD) a réduit ses prévisions de croissance économique pour la Thaïlande à 4,3% cette année et à 4,1% l’année prochaine.

La prévision de croissance pour 2018 est passée de 4,5% prévue en septembre à 4,3% après le ralentissement de l’expansion du troisième trimestre à 3,3% contre 4,6% au deuxième trimestre, selon une mise à jour du rapport Asian Development Outlook de la BAD basée à Manille.

La Banque asiatique de développement (BAD) a maintenu ses prévisions de croissance pour l’Asie du Sud-Est à 5,1% pour 2018, en pariant sur une consommation robuste et des investissements dans les infrastructures, indique le dernier rapport de la Banque asiatique de développement (BAD).

« La prévision de croissance pour 2019 en Thailande est également ramenée à 4,1% en réponse à un environnement mondial moins favorable alors même que la demande intérieure devrait rester robuste », a déclaré la BAD.

En septembre, la banque prévoyait que l’économie thaïlandaise devait enregistrer une croissance de 4,3% en 2019.

Baisse des exportations au troisième trimestre

Mais en Thaïlande, la croissance de la consommation intérieure et des investissements privés a été compensée par une baisse des exportations au troisième trimestre.

Du côté de la production, la croissance de l’industrie manufacturière a ralenti de moitié, passant de 3,2% au trimestre précédent à 1,6% au cours du troisième trismestre, reflétant principalement un ralentissement de la croissance de la production automobile.

« La modération de la demande mondiale pour les exportations freine toutefois les perspectives de croissance pour la sous-région, et en particulier pour la Malaisie et la Thaïlande, en 2018 et 2019 », indique le rapport.

Le rapport indique que la production industrielle en Malaisie et en Thaïlande a été ralentie par la demande plus faible de leurs partenaires commerciaux

En ce qui concerne la croissance, le rapport indique que le Myanmar et la Thaïlande ont bénéficié d’une amélioration de la production agricole, qui a été ralentie en Indonésie, au Laos et aux Philippines à la suite de catastrophes naturelles et des intempéries.

En outre, le rapport indique que les industries manufacturières malaisiennes et thaïlandaises ont été affectées par la faiblesse de la demande de leurs partenaires commerciaux, mais qu’elles se sont développées au Cambodge et au Vietnam.

Tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis

Le volume des exportations thaïlandaises a diminué au troisième trimestre, en raison d’un fort effet de base, mais aussi à cause des tensions dues aux tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis.

Plus tôt ce mois-ci, le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping ont convenu d’une trêve de 90 jours sur de nouveaux droits de douane.

La BAD a également maintenu ses prévisions de croissance de 6,6% et 6,3% pour la Chine, ainsi que ses prévisions de croissance de 7,3% et 7,6% pour l’Inde pour les deux années 2018 et 2019.

4.5/5 (2 Reviews)

Laisser un commentaire

34,230FansJ'aime
183FollowersSuivre
2,231FollowersSuivre
33,917FollowersSuivre
1,490FollowersSuivre
345AbonnésSouscrire

Récents

34,230FansJ'aime
183FollowersSuivre
2,231FollowersSuivre
1,490FollowersSuivre
345AbonnésSouscrire
0/5 (0 Reviews)