Catégories
Économie Tech Visas

Nouveau visa de 4 ans, exemptions d’impôts : la Thaïlande cherche à séduire les start-up

Le gouvernent thaïlandais cherche à se positionner comme un nouveau centre régional pour l’implantation des start-up, grâce à un fond d’investissement local et un nouveau visa de quatre ans pour professionnels et investisseurs hautement qualifiés

Le gouvernent thaïlandais cherche à se positionner comme un nouveau centre régional pour l’implantation des start-up, grâce à un fond d’investissement local et un nouveau visa de quatre ans pour professionnels et investisseurs hautement qualifiés

Avec cette nouvelle série de mesures, même si pour l’instant il ne s’agit que d’annonces, la Thaïlande cherche à concurrencer Hong Kong et Singapour qui restent les destinations les plus prisées pour les jeunes entreprises du secteur numérique (start-up).

La Thaïlande financera à hauteur de 5 milliards de baht (128 millions €) le développement des start-up et l’économie numérique par le biais d’un fonds d’investissement dédié.

Le gouvernement a également approuvé une mesure qui permettra d’exempter d’impôt sur les plus-values de capital les entreprises dont le capital est détenu par des investisseurs thaïlandais et étrangers (joint venture).

La Thaïlande financera à hauteur de 5 milliards de baht (128 millions €) le développement des start-up
La Thaïlande financera à hauteur de 5 milliards de baht (128 millions €) le développement des start-up

Le fonds sera utilisé de quatre façons. Pour financer les start-up du secteur privé dans le développement de l’économie numérique; pour stimuler la recherche et le développement; soutenir les opérations de la nouvelle Agence de promotion de l’économie numérique; et couvrir les dépenses du Bureau du Comité national d’économie numérique.

Le gouvernement thaïlandais travaille actuellement sur des forfaits incitatifs pour les start-up, y compris des incitations fiscales et un visa spécial de 4 ans permettant aux étrangers de séjourner en Thaïlande sans demander un permis de travail.

Un visa de quatre ans pour professionnels et investisseurs hautement qualifiés

Un nouveau visa de quatre ans réservé aux professionnels et investisseurs hautement qualifiés a été approuvé en septembre par le gouvernement thaïlandais, pour faciliter le recrutement des start-up locales.

Ceux qui obtiendront le nouveau «Smart Visa» pourront séjourner en Thaïlande avec leur conjoint et leurs enfants jusqu’à quatre ans sans avoir besoin de demander un permis de travail.

Contrairement aux autres titulaires de visa qui doivent se présenter aux autorités tous les 90 jours, ils devront seulement se présenter aux services de l’immigration une fois par an, selon les informations publiées en ligne par une agence gouvernementale placée sous la direction du Premier ministre.

Pour être admissibles, les candidats doivent être des investisseurs ou des entrepreneurs dans le domaine numérique, des cadres supérieurs ou des professionnels hautement qualifiés.

L’annonce n’a pas précisé quelles compétences seraient prises en considération, ni quand ce visa sera disponible.

Les start-ups exemptées de l’impôt sur les gains en capital

Le gouvernement a également approuvé une loi qui exemptera de l’impôt sur les gains en capital les start-up détenues conjointement par des investisseurs thaïlandais et étrangers.

La mesure vise à attirer davantage d’investisseurs étrangers dans la coentreprise afin de renforcer les investisseurs thaïlandais.

Le Directeur de l’Agence nationale pour l’innovation, M. Phan-art Chairat a déclaré que cette mesure accorderait notamment une exonération de l’impôt sur le gain en capital provenant des opérations sur le marché boursier sur une durée prévisionnelle de cinq ans.

Olivier Languepin

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

Laisser un commentaire