Catégories
Économie

La Thailande prévoit toujours une croissance de 5%

Selon le ministre des finances et ancien vice-premier ministre Pridiyathorn Devakula l’économie thaïlandaise  pourrait enregistrer une croissance de 5,3 pour cent cette année, malgré les contraintes financières, la récession aux États-Unis et les incertitudes politiques locales. Les difficultés financières des États-Unis ont, selon lui, un impact sur le marché boursier thaïlandais, mais ont un peu d’effet sur l’économie réelle. La croissance économique de Thailande s’est maintenu à 5,7% sur les six premiers mois de l’année, mais compte tenu des conditions défavorables actuelles, elle ne devrait pas dépasser les 5% pour le reste de 2008.

Le futur gouvernement dont les membres devraient être connus cette semaine, est très attendu sur sa composition et notamment sur le portefeuille des finances. Comme pour le précédent, les craintes sont grandes d’avoir affaire à des néophytes proches de la famille Thaksin. Karl-Heinz Heckhausen, ancien président de la Chambre allemande de commerce pense que la première mission du nouveau cabinet est de “convaincre les investisseurs étrangers et les touristes que la Thaïlande est un endroit sûr et un pays démocratique».

Sorat Tanit, vice-président de la Fédération des industries thaïlandaises, a déclaré que l’expérience des candidats est indispensable “Considérant que le monde est confronté à une crise financière, la Thaïlande devra sans aucun doute subir un impact. Nous avons besoin d’un expert financier qui comprend le marché financier, et pas seulement quelqu’un qui sait ce qui est enseigné dans les classes d’économie”.

Jusqu’à présent l’économie thailandaise a fait preuve d’une certaine résilience par rapport à l’effondrement du secteur bancaire américain, les exportations continuant à tirer la croissance.

Selon le ministre du Commerce, Sasomsap Chaiya, les exportations de la Thaïlande pourraient atteindre un niveau record de croissance de 25 pour cent, pour une valeur cumulée de 190 milliards de dollars cette année. Les exportations ont été soutenue au cours des sept premiers mois de l’année, atteignant 104 milliards de dollars. L’exportation est le moteur essentiel de la croissance économique de la Thailande, représentant 65 % du produit intérieur brut. Les investisseurs étrangers sont vendeurs, mais il n’y a pas eu de panique comme en 1997.

“Même si les investisseurs étrangers vendaient toutes leurs participations détenues en Thaïlande pour un montant de 30 milliards de dollars, cela ne porterait pas atteinte à la situation de notre économie parce que le pays a des réserves de devises qui se montent à 100 milliards de dollars. ” a t-il précisé.

M. Pridiyathorn prévoit cependant une baisse des exportations au cours du second semestre de cette année en raison de la crise économique aux États-Unis, qui est l’un des principaux marché d’exportations de la Thaïlande . Le taux d’inflation, qui est resté élevé au cours du premier semestre de cette année, ne devrait pas baisser, sauf si les prix mondiaux du pétrole baissent.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.