La crise politique thaïlandaise commence à avoir des conséquences directes sur l’économie : le secteur du tourisme est directement touché, le cours du baht et  l’indice SET de la bourse thaïlandaise sont aussi nettement orientés à la baisse.

Le Conseil du tourisme de Thaïlande a prédit que le mois de janvier devrait enregistrer une baisse de 400.000 visites touristiques, soit une réduction de 16% et de près de 600 millions de dollars en chiffre d’affaires. Le mois de janvier est traditionnellement un mois d’affluence pour le tourisme en Thaïlande, en particulier au moment des célébrations du nouvel an chinois qui attirent de nombreux touristes de la région.

Les troubles politiques vont entrainent une baisse de fréquentation des touristes asiatiques à Bangkok

Plus de 40 pays ont maintenant lancé des avertissements diplomatiques déconseillant de voyager en Thaïlande. Les manifestants anti-gouvernementaux ont déclaré ne pas chercher à bloquer les aéroports comme en décembre 2008 lorsque le PAD (Chemises Jaunes) avait fermé Suvarnabhumi pendant plusieurs semaines, provoquant le désarroi de centaines de milliers de voyageurs.

Mais les touristes asiatiques, réputés très prudents, ont commencé à annuler leurs vacances vers Bangkok :  trois compagnies aériennes (Singapore Airlines, Hong Kong Airlines et Cathay Pacific) ont déjà annoncé l’annulation de 112 vols pour le mois de janvier. Des perturbations importantes sont à attendre à partir du 13 janvier : Aéroports de Thaïlande (AOT) conseille aux voyageurs de partir de Bangkok au moins quatre heures avant l’heure d’embarquement et d’utiliser le train pour rejoindre Don Mueang ou l’Airport Link pour Suvarnabhumi.

La bourse en baisse de 10%

Ce matin la bourse à ouvert en légère hausse à Bangkok (1237) , mettant fin à une séquence de 12 jours consécutifs de baisse. La Bourse de Bangkok a chuté de 11 % depuis le 24 novembre, jour du premier grand rassemblement anti-gouvernement à Bangkok. Le baht est à son plus bas niveau depuis 2010 à 33 baht pour un dollar, ou 44,8 pour un euro.

Le SET risque de tomber en dessous de 1100 points, et le baht pourrait baisser jusqu’à 34 pour un dollar, a prévenu Voravan Tarapoom, le chef de la direction de la BBL Asset Management Co. Ltd (Bangkok Bank), qui possède près de 12 milliards de dollars d’actifs sous gestion.

Par le passé on a pu observer une certaine déconnexion entre le climat politique très instable depuis 2006, et les performances économiques de la Thaïlande qui restent dans l’ensemble satisfaisantes. Mais un certain effet d’usure commence à se faire sentir, notamment par le biais du report constant des programmes de modernisation des infrastructures, dont la Thaïlande à grand besoin pour affronter l’échéance de 2015.

En l’absence de voie claire de résolution d’un conflit politique dont les racines remontent à plus de 10 ans, les observateurs craignent que le pays ne se retrouve sans un gouvernement capable pendant encore plusieurs années, prolongeant d’autant les conséquences néfastes de l’inaction pour le futur économique du royaume.

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire