Catégories
Économie

La Thaïlande ramène son taux directeur à 2,5%

Assez largement attendue, la décision de la Banque de Thaïlande ne surprendra pas beaucoup les marchés et devrait contribuer assez faiblement à tempérer la hausse du baht thaïlandais, dont le taux est resté quasiment inchangé par rapport au dollar aujourd’hui.Depuis le début de cette année, la pression est montée sur la politique de taux relativement élevée de la Banque de Thaïlande (le taux de base est de 2,5% en Corée du Sud et 2% à Taiwan) alors que le baht a culminé à 28,53 pour un dollar US au mois d’avril – son niveau le plus élevé depuis 16 ans, ou depuis 1997 lorsque la Thaïlande a dévalué sa monnaie sous la pression des marchés.

Le baht s'est apprécié de près de 7 pour cent par rapport au dollar en 2013
Le baht s’est apprécié de près de 7 pour cent par rapport au dollar en 2013

 

Le baht s’est apprécié de près de 7 pour cent par rapport au dollar en 2013, au détriment des exportateurs thaïlandais puisque environ 90 % des exportations thaïlandaises sont libellées en dollars américains. Le gain du baht a été réduit à 2% actuellement, alors que la monnaie américaine s’est affaiblie à 29,96 pour un dollar hier, à partir de 30.60 à la fin de l’année dernière.

Le MPC a donc voté à l’unanimité de réduire le taux directeur de 0,25 pour cent de 2,75 à 2,50 pour cent, avec effet immédiat. M. Paiboon Kittisrikangwan, secrétaire du Comité de politique monétaire (MPC), a commenté les résultats de la dernière réunion, comme suit  :

La reprise économique mondiale a été plus lente que prévu. L’économie américaine a continué de se redresser progressivement. L’économie de la zone euro est restée faible, mais les risques extrêmes ont diminué.

Les économies chinoise et asiatique ont progressé moins que prévu, ce qui peut entraîner un retard dans la reprise des exportations thaïlandaises. Pendant ce temps, l’économie japonaise a commencé à bénéficier de la politique économique de relance du gouverement, comme en témoigne l’amélioration des exportations et de la consommation privée.

Selon la Banque de Thaïlande, les marchés financiers sont restés volatiles, conduisant à des flux entrant de capitaux persistants dans la région et l’économie thaïlandaise au cours du premier trimestre de cette année. Les exportations sont aussi soumises à des risques de baisse en raison de la modération de la croissance dans les économies régionales, en particulier la Chine.

Les exportations de la Thaïlande au premier trimestre n’ont augmenté que de 4,3 pour cent, à cause d’une faible demande mondiale en particulier de la Chine obligeant le Conseil national de développement économique et social à reviser à la baisse ses prévisions de croissance économique en année pleine à 4,2-5,2 pour cent au lieu de 4,5 à 5,5 pour cent, précédemment. HSBC révisé à la baisse sa prévision de 6,8 pour cent à 5 pour cent. La prévision de la BOT est de 5,1 pour cent de croissance pour 2013.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Une réponse sur « La Thaïlande ramène son taux directeur à 2,5% »

L’inflation galopante en Thaïlande est une menace que le pays ne prend pas suffisamment au sérieux. Surtout si on lui ajoute une politique de monnaie forte. Ou comment perdre 10 ans sur le chemin du développement…

Laisser un commentaire