Catégories
Commerce Économie

Piratage : la Thaïlande reste sur la liste des pays à haut risque

la Thaïlande restera encore un an sur la liste de surveillance prioritaire des Etats-Unis avec neuf autres pays, et ce pour la septième année consécutive.

En dépit des efforts récents visant à lutter contre les violations de propriété intellectuelle dans le royaume, la Thaïlande restera encore un an sur la liste de surveillance prioritaire des Etats-Unis avec neuf autres pays, et ce pour la septième année consécutive.

Le gouvernement thaïlandais avait pourtant pris la peine de désigner 2013 comme l'”Année de la protection de la propriété intellectuelle.”, mais il n’a pas réussi à convaincre les Etats Unis de son efficacité.

Pantip Plaza DVD seller
La Thaïlande restera encore un an sur la liste de surveillance prioritaire des Etats-Unis avec neuf autres pays, et ce pour la septième année consécutive.

L’ USTR a désigné l’Ukraine comme le pays prioritaire dans le rapport de cette année, c’est à dire comme le pays ayant le plus grand impact négatif sur la propriété intellectuelle des produits américains, mais la Thaïlande reste une fois de plus sur la liste de surveillance prioritaire avec neuf autres pays que son l’Algérie, l’Argentine, le Chili, la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Pakistan, la Russie, et le Venezuela.

Des boîtes vendues avec des contenus piratés préchargé

Parmi les produits piratés disponibles en Thaïlande, l’USTR a cité les «boîtes» (box), qui sont en fait des disques durs vendus pré-chargés avec des films piratés.

Ces boîtes peuvent être vendues avec un contenu préchargé, mais peuvent aussi par la suite recevoir un nouveau contenu transféré pour une somme relativement faible. Les “box” peuvent même être achetées en ligne, avec un contenu choisi par l’utilisateur, et envoyées par la poste, ou peuvent contenir des fonctionnalités permettant aux consommateurs de télécharger des contenus piraté à partir d’Internet ou par le biais d’applications téléchargeables.

Ce problème a été signalé par la commission américaine du commerce (USTR) en Chine, en Indonésie, en Malaisie, à Taiwan, en Thaïlande et au Vietnam.

La Thaïlande reste sur la liste de surveillance prioritaire en 2013

Les Etats-Unis se disent prêts à re examiner ce statut si la Thaïlande fait des progrès significatifs en complétant la plupart des initiatives législatives entamées au cours des dernières années : les États-Unis exhortent la Thaïlande à prendre plus de mesures coercitives contre la piraterie et la contrefaçon généralisée qui sévit dans le pays. Les Etats-Unis demandent aussi à la Thaïlande à lutter efficacement contre le problème de longue date du piratage de signaux par câble et par satellite.

Pays prioritaire: Ukraine.

Liste de surveillance prioritaire: l’Algérie, l’Argentine, le Chili, la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Pakistan, la Russie, la Thaïlande, le Venezuela.

Liste de surveillance: la Barbade, Bélarus, Bolivie, Brésil, Bulgarie, Canada, Colombie, Costa Rica, République dominicaine, Équateur, Égypte, Finlande, Grèce, Guatemala, Israël, Italie, Jamaïque, Koweït, Liban, Mexique, Paraguay, Pérou, Philippines , Roumanie, Tadjikistan, Trinité-et-Tobago, Turquie, Turkménistan, Ouzbékistan, Vietnam.

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.