Catégories
Économie

Le baht thaïlandais est sous évalué selon le FMI

Ne comptez pas trop sur la faiblesse de la devise thaïlandaise pour améliorer votre niveau de vie en Thaïlande ou booster votre retraite, selon une étude du FMI parue hier, les monnaies de la Chine, de la Malaisie et de la Thaïlande sont sous-évaluées par rapport aux fondamentaux économiques

Récemment l’euro avait temporairement réussi à passer au dessus des 40 baht pour un euro, mais ça n’a pas duré longtemps, et il est depuis revenu dans la zone où il oscille depuis plus de 6 mois au gré des plans de sauvetage : entre 39 et 40 baht, soit une chute de plus de 30% depuis son plus haut à 52 baht en juin 2008.

Il semble que cette époque soit révolue: en bref ne comptez pas trop sur la faiblesse de la devise thaïlandaise pour améliorer votre niveau de vie en Thaïlande ou booster votre retraite.

Selon une étude du FMI parue hier,  les monnaies de la Chine, de la Malaisie et de la Thaïlande sont sous-évaluées par rapport aux fondamentaux économiques à moyen terme de ces pays.

Le cours EUR/THB sur cinq années: après un plus haut à 52 baht pendant l’été 2008, la tendance est restée globalement à la baisse pour l’euro

 

Dans ses « Perspectives de l’économie mondiale », le FMI a déclaré que, bien que les mouvements de change depuis la crise financière mondiale aient été conforme aux rééquilibrage de la demande, les gains en devises des pays ayant des excédents extérieurs se sont arrêtés au cours des huit derniers mois.

En clair: le cours Euro/THB qui est stable depuis environ 8 mois (autour de 39/40) aurait du évoluer davantage en faveur du Baht compte des déficits d’un coté, et des excédents de l’autre… A long terme un cours de un euro pour 35 baht n’est pas exclu si la tendance actuelle se confirme, et ce malgré le recul de la croissance en Chine.

Les comptes courants de plusieurs pays asiatiques, dont la Chine, la Malaisie, Singapour, la Corée du Sud et la Thaïlande, sont excédentaires et leurs monnaies plus faibles que ce qu’elles devraient être, estime le FMI, ajoutant que plusieurs d’entre eux ont de très importantes Réserves de change (la Chine surtout), ou des distorsions internes qui limitent la consommation.

Conclusion: pas de baisse du baht à court terme

Cela fait longtemps que le FMI critique la sous évaluation des devises asiatiques qui sert notamment à dynamiser le commerce extérieur, et réclame une relance de la consommation intérieure. En Thaïlande, où l’économie dépend à 65% des exportations, le FMI a été partiellement entendu puisque le salaire minimum va augmenter de 40% à partir de 2013, laissant présager un meilleur équilibre entre les exportations et la demande intérieure, ce qui permettrait au baht de s’apprécier par rapport au dollar et à l’euro.

Mais d’un autre coté, de fortes augmentations de salaires sans gains de productivité provoquent généralement de l’inflation… ce qui pourrait pousser le thai baht vers le bas.

Olivier Languepin

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

Une réponse sur « Le baht thaïlandais est sous évalué selon le FMI »

Pour être précis le 7/7/2008 1 euro = 53,1923 bath

Aujourd’hui le 11/10/2011 1 euro = 39,4399 bath

Soit 13,7524 bath de différence pour 1 euro

Laisser un commentaire