Catégories
Bourse Économie

Mardi noir à la bourse de Bangkok

L’équivalent de 28 milliards de dollars partis en fumée, une chute de la Bourse de Bangkok d’environ 15 %. C’est le résultat d’une intervention maladroite de la Banque centrale de Thaïlande.

L’équivalent de 28 milliards de dollars partis en fumée, une chute de la Bourse de Bangkok d’environ 15 %. C’est le résultat d’une intervention maladroite de la Banque centrale de Thaïlande.

En cause donc la Banque centrale de Thaïlande, qui est intervenue de manière draconienne en demandant aux banques du pays de bloquer pour un an 30 % des nouveaux dépôts en devises étrangères supérieurs à 20 000 dollars, à l’exception de ceux liés à l’exportation. Une décision radicale qui a suscité la panique chez les investisseurs.

Devant le plongeon historique de la Bourse de Bangkok, le gouvernement a fait marche arrière, et le ministre de Finances Pridiyathorn Devakula a annoncé l’assouplissement de ces mesures qui ne s’appliqueront pas aux investissements étrangers sur le marché des actions. Ce virage a permis à la Bourse de Bangkok de rebondir : l’indice a gagné 10 % à la fin de la matinée du 20 décembre.

La baisse des titres thaïlandais a été provoquée par une baisse du taux de change du baht, une baisse de 2% à 35 bahts 97 le dollar. la veille, le baht avait atteint un plafond en 9 ans et demi, forçant la Banque centrale à contrôler le spectaculaire afflux de capitaux à court terme. Le baht étant une devise forte, il est à craindre que les exportations thaïlandaises ne soient touchées.

Les investisseurs ne pourront faire sortir les capitaux de Thaïlande pendant au moins un an ou prendront le risque d’encourir des pénalités financières. Cette nouvelle réglementation affecte au total 20 millions de dollars américains non liés aux transactions commerciales ou aux investissements directs.

La Banque centrale a justifié cette décision par l’augmentation de l’afflux de capitaux à court terme, qui a atteint environ 950 millions de dollars américains dans la première semaine de décembre, contre 300 millions de dollars par semaine en novembre.

La Banque se dit actuellement satisfaite des résultats et demande aux investisseurs étrangers de garder leur calme.

Olivier Languepin

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

Laisser un commentaire