Catégories
Économie

Thaïlande : le PIB recule de 4,3% au quatrième trimestre

Bien que prévisible, la chute de l’économie thaïlandaise dépasse assez largement les prévisions pour le quatrième trimestre de l’année 2008. La facture des troubles politiques est donc maintenant plus palpable, au vu d’un recul historique du PIB thaïlandais, que la crise économique mondiale ne peut expliquer a elle seule.

L’économie thaïlandaise est donc officiellement entrée en récession : le PIB a reculé de 4,3% au quatrième trimestre de l’année dernière en chiffres absolus, alors que le PIB corrigé des variations saisonnières a diminué de 6,1% par rapport au trimestre précédent. La Thailande enregistre ainsi sa première véritable contraction de l’économie en près de dix ans. La précédente diminution du PIB remonte à la crise de 1997-1998, qui avait provoqué une grave récession dans le pays et engendré une descente brutale du PIB de -12% d’une année sur l’autre. On est loin d’une telle correction pour l’année à venir, mais il s’agit tout de même d’une rupture importante avec la tendance de long terme, dont la moyenne se situe à 6,4%.

La Thailande enregistre sa première contraction du PIB depuis 10 ans

Le Conseil national de développement économique et social (NESDB) a également fait état d’une prévision revue à la baisse de 2,6% pour la croissance de l’ensemble de l’année 2008. Pour cette année les prévisions ne sont guère plus optimistes : l’économie devrait continuer à diminuer au cours des trois premiers trimestres de 2009, avec une reprise possible seulement au cours des trois derniers mois de l’année. Le conseil a également réduit ses prévisions de PIB pour 2009, fixant une fourchette de scénarios possibles entre une croissance nulle et une contraction de 1%.

Le quatrième trimestre se situe nettement en deçà des attentes des experts, et cette mauvaise performance devra probablement inciter les économistes à réviser une nouvelle fois leurs prévisions de croissance baisse pour cette année. La médiane des prévisions de huit économistes interrogés par Dow Jones Newswires avait été pour le quatrième trimestre 2008, une diminution du PIB de de 2,8%, au lieu des 4,3% effectivement enregistré. Avec une chute de 26% des exportations au mois de janvier 2009, le premier trimestre 2009 a déjà plutôt mal commencé.

Le Conseil national de développement économique et social a aussi révisé ses prévisions en ce qui concerne le commerce extérieur de la Thailande pour 2008. Les exportations de la Thaïlande de cette année sont prévues en recul de 13,1% en raison de la crise économique mondiale, et les importations en retrait de 14%. Résultat paradoxal : la Thailande pourrait enregistrer un excédent commercial de 1,8 milliard de dollars, comparativement aux 6.5 milliards de dollars de déficit prévu il y a trois mois.

Le Conseil a également revu ses prévisions pour le solde du compte courant à un excédent de 2,3 milliards de dollars, au lieu d’un déficit de 3,5 milliards de dollars prévu. L’agence a aussi réduit ses prévisions pour l’indice des prix à la consommation pour cette année entre -0,5% et +0,5%, alors que précédemment une augmentation de 2,5% -3,5% était attendue.

En résumé c’est bien une année de croissance zéro, dans le meilleur des cas, ou de récession qui se prépare en 2009, avec une inflation nulle, voire négative, et un commerce extérieur équilibré en raison d’une chute importante des importations et des prix du pétrole.

Dans ce cadre, il est très probable que la Banque de Thailande annonce une nouvelle baisse de ses taux, de 0.5 à 0.75%, avant la fin de la semaine.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire