BANGKOK – La production de véhicules en Thaïlande pourrait baisser d’au moins 30%  l’an prochain si l’économie mondiale continue de se dégrader selon une étude de l’Institut de l’automobile. La Thaïlande est un important centre de production et d’exportation pour les pick-up et véhicules utilitaires fabriqués par  General Motors Corp, Toyota Motor Corp, Isuzu Motors Ltd et Mitsubishi Motors Corp – qui souffrent toutes d’une baisse de leurs commandes dues au ralentissement mondial.

Le directeur de l’Institut de l’automobile en Thaïlande, a estimé que la baisse de production en Thaïlande, serait plus probablement d’environ 15 pour cent, mais qu’une aggravation des perspectives économiques aux États-Unis et en Europe pourrait entraîner une baisse de production de 35 pour cent et la perte de 45.000 emplois. L’industrie automobile représente environ 11% du PIB en Thaïlande (6% pour le tourisme).

La production automobile en Thaïlande a atteint 1,4 millions d’unités cette année, contre 1,3 millions d’unités pour l’année précédente, et le secteur emploie 300.000 personnes, dont environ un tiers d’entre eux en sous traitance. Une expansion très rapide puisqu’en 2000, la production automobile n’était que de 405000 véhicules. La Thaïlande compte environ 15 sites d’assemblages, principalement dans la région de Rayong, dominés par les constructeurs japonais. 45% de la production de ces sites est exportée: les 5 principaux pays clients pour les véhicules commerciaux sont l’Australie, l’Arabie Saoudite, le Royaume-Uni, l’Italie et les États-Unis.

Le mois dernier, General Motors a déclaré qu’il cesserait la production de son usine thaïlandaise pour un maximum de deux mois. General Motors et Chrysler LLC ont obtenus 17,4 milliards de dollars en crédits fédéraux pour leur éviter d’être en faillite.

En 1998, la pire année pour l’industrie thaïlandaise, la production avait chuté de 50%, atteignant moins de 150000 véhicules.


Source : The Thai Automotive Industry Association

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire