Info Publicité : VisaThailande.fr est une agence de visa agréée par l’ambassade royale de Thaïlande

Les analystes de JP Morgan ont abaissé lundi la note des actions des entreprises thaïlandaises, citant la lenteur de la reprise de l’industrie du tourisme, la hausse de l’inflation et l’augmentation des cas de COVID-19 en Chine.

JPM a déclaré que l’industrie du tourisme dans la deuxième plus grande économie d’Asie du Sud-Est fait face à plusieurs obstacles, notamment la flambée de l’inflation à l’échelle mondiale ainsi que l’affaiblissement du moral des consommateurs et les fluctuations des taux de change.

La note réduite de « surpondérée » à « neutre »

La Thaïlande, l’une des destinations touristiques les plus populaires au monde avant la pandémie, a été parmi les premières nations d’Asie à rouvrir ses frontières aux visiteurs vaccinés l’année dernière.

L’industrie touristique thaïlandaise a contribué à 12% du PIB du pays avant la pandémie.

Plus d’un quart des 40 millions de touristes qui avaient visité la Thaïlande en 2019 étaient chinois. Cette année, le pays s’attend à entre 5 et 10 millions d’arrivées internationales en provenance d’endroits comme la Malaisie et d’autres voisins d’Asie du Sud-Est.

« La politique ferme de zéro Covid de la Chine et les récentes sorties de capitaux retarderont probablement le retour des touristes chinois à l’étranger », a déclaré JPM.

Les réservations à terme pour 2022 montrent que la Thaïlande devrait atteindre 25 % des niveaux d’avant la pandémie, loin derrière des niveaux de 72 % et 65 % pour Singapour et les Philippines, respectivement.

A propos de cet auteur

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

R
Reuters

Join the Conversation

1 Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Ils ont tout fait pour décourager les touristes… Mesures contraignantes alors que leurs voisins les annulent décisions sans cesse contredites. Changement de cap a rebondissement ou pour le moins des mesures comme la thaipass qui ne sert pas à grand chose puisque cela pourrait être fait à la frontière et qui nous oblige .a faire de la paperasse pour rien. Et maintenant le retour de l idée d une taxe a l arrivée…. Piètre communication….