Catégories
Économie

La croissance thaïlandaise suspendue au Covid-19

Les économistes tentent d’évaluer les conséquences de la crise du Covid-2019 sur la croissance thaïlandaise

Les économistes commencent seulement maintenant à se faire une idée des répercussions possibles de l’épidémie de Covid-19 en Chine sur l’économie thaïlandaise.

Alors que le gouvernement vient tout juste d’annoncer le chiffre de 2,4% pour la croissance de 2019, les prévisions de croissance ont été revues à la baisse pour 2020, en raison de l’impact du coronavirus sur le tourisme.

Plusieurs banques et instituts de conjoncture tentent de prévoir la croissance en 2020 en tenant compte de deux paramètre essentiels : le PIB de la Thaïlande, qui s’élève à 504 milliards de dollars, et les apports en devises du tourisme chinois (39,8 millions d’arrivées en 2019 avec une dépense évaluée à 18 milliards de dollars).

En d’autres termes le tourisme chinois à lui seul a représenté 3,5% du PIB thaïlandais en 2019.

En fonction de la durée de la crise qui a réduit de moitié les entrées touristiques en Thaïlande, la plupart des économistes prévoient une croissance comprise entre 1,5 et 2%.

1,7 à 2,1%, selon TMB Analytics et Siam Commercial Bank

D’autres facteurs sont aussi à prendre en compte comme le vote de retardé du budget budgétaire et la sécheresse en cours qui devraient réduire de près de 280 milliards de bahts le PIB, ramenant la croissance économique à une fourchette de 1,7 à 2,1%, selon TMB Analytics.

Le Centre d’Intelligence Économique (EIC) de la Siam Commercial Bank a également réduit ses prévision de croissance économique à 2,1% contre 2,7% après avoir pris en compte l’épidémie de coronavirus et le vote du budget retardé.

Le nombre de voyageurs étrangers devrait baisser pendant trois mois consécutifs dans le meilleur des cas, quatre mois dans le scénario de base et six dans l’hypothèse la plus défavorable, entraînant une contraction des recettes du tourisme de 2,5%, 4,6% ou 8,1%, respectivement, en 2020, selon l’EIC.

Le ralentissement de l’économie chinoise

Le coronavirus ralentira également l’économie chinoise cette année, menaçant la reprise économique mondiale et portant un coup dur aux chaînes d’approvisionnement dans la période à venir.

Dans le scénario de base de l’EIC, la valeur des exportations de la Thaïlande devrait diminuer de 1% cette année, contre une croissance de 0,2% prévue auparavant.

Le tourisme au point mort

Les prévisions sont moins encourageantes que prévues notamment en raison de l’impact de l’épidémie de coronavirus qui sclérose le tourisme, secteur majeur de l’économie thaïlandaise représentant près de 20% du PIB annuel du pays.

Jusqu’à présent, la Chine était le principal partenaire commercial de la Thaïlande, notamment avec ses  11 millions de touristes (2019), et par le biais de son commerce extérieur.

La croissance du PIB en Thaïlande
Infogram

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire