La Thaïlande rend hommage au roi Bhumibol deux ans après son décès

Pour de très nombreux Thaïlandais, le roi Bhumibol était le Père de la Nation, et son règne se confond souvent avec une vie entière pour une grande majorité de ses sujets.

Aujourd’hui, 13 octobre 2018, cela fait deux ans jour pour jour que l’ancien roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej est décédé.

Couronné en 1950 sous le nom dynastique de Rama IX, le roi Bhumibol Adulyadej est le neuvième roi de la dynastie des Chakri.

Le 13 octobre est donc devenu férié en hommage au roi en souvenir du 13 octobre 2016.

Il faut noter que ce jour férié tombant un samedi cette année, le lundi 15 octobre sera un jour férié de récupération.

Le roi Bhumibol est décédé le 13 octobre 2016 à l’hôpital Siriraj. Le jour de son décès est  depuis une fête nationale qui permet aux gens de se souvenir des réalisations de Sa Majesté pendant son règne. Son décès a été l’une des plus grandes pertes de l’histoire du pays.

écrit le Bangkok Post.

De nombreux médias thaïlandais ont modifié leur page d’accueil pour rendre hommage au roi disparu, comme The Nation.

La page d'accueil du quotidien The Nation
La page d’accueil du quotidien The Nation

Cérémonies de mérite et veillées aux chandelles

Des cérémonies de mérite et des veillées aux chandelles seront organisées tout au long de la journée afin de rendre hommage au roi Rama IX.

Cependant, ne vous étonnez pas de voir tous les Thaïlandais porter du jaune. Ils ont été priés de revêtir cette couleur en hommage au roi.

Une aumône matinale aura lieu à 7h devant le Palais Dusit à Bangkok, dirigée par le Premier Ministre, qui déposera les couronnes devant les statues des deux rois entre 8h45 et 9h.

La Thaïlande rend hommage au roi Bhumibol
La Thaïlande rend hommage au roi Bhumibol

Dans la soirée, des veillées aux chandelles auront lieu entre 18h et 18h45 à Sanam Luang, a déclaré le secrétaire permanent du bureau du Premier ministre, Patcharaporn Inseeyong.

Il y aura 89 secondes de silence dès la première chandelle allumée, honorant le décès du roi Bhumibol, âgé de 89 ans le jour de son décès.

Des navettes gratuites seront mises à disposition de plusieurs endroits vers le Palais et Sanam Luang.

Le Patriarche Suprême dirigera 207 moines dans la conduite des prières, qui débuteront à 18h, lundi 15 octobre.

Dans d’autres provinces, les cérémonies sont prévues dans les salles provinciales et les bureaux de district.

Des routes barrées

En préparation de la procédure, la route U Thong Nai de l’intersection U Thong Nai à Rama V Memorial sera fermée, les routes autour de Sanam Luang sont fermées, et les quatre routes de Phra Tat, Phra Chan, Maharaj et Tai Wang seront à sens unique.

D’autres fermetures débuteront aujourd’hui et comprendront des routes telles que Rachadamnoen Nai, Sanam Chai et Na Phra Lan .

Une chose est sûre, les Thaïlandais comptent vivre cet événement ensemble et vêtus de jaune.

A Pathum Thani, un enseignant retraité a même ouvert sa maison dans le quartier de Lat Lum Kaeo pour que le public puisse voir sa collection de nombreux portraits, photos et autres objets à l’image du roi.

Une année de deuil pour les Thaïlandais

Après l’annonce de la mort du roi le 13 octobre 2016, Bangkok et la Thaïlande plongent dans la stupeur et dans une immense tristesse.

Durant une année entière, la plupart des thaïlandais se sont habillés en noir ou de couleurs sombres en hommage au roi Bhumibol Adulyadej.

Le 27 octobre 2017, le nouveau roi, Maha Vajiralongkorn, a placé les ossements restants de son père dans six urnes funéraires qui ont ensuite été ramenées au Palais Royal lors d’une ultime procession. Cette cérémonie a ainsi marqué ainsi la fin de la période de deuil.

Le coût des funérailles est estimé à plus de 76 millions d’euros. Le site de la crémation royale de Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej a été ouvert au public le 2 novembre 2017 et est resté ouvert jusqu’au 31 décembre 2017

Au total le gouvernement estime que durant l’année de deuil qui a suivi le décès du roi Bhumibol, près de 10 millions de Thaïlandais sont venus rendre hommage au défunt roi dont l’urne funéraire était exposée à Bangkok.

Le roi Bhumibol, père de la Nation

Pour de très nombreux Thaïlandais, le roi Bhumibol était le Père de la Nation, et son règne se confond souvent avec une vie entière pour une grande majorité de ses sujets.

La vénération du peuple thaïlandais pour leur roi est en grande partie la conséquence de l’autorité morale que le Roi Bhumibol Adulyadej a gagnée durant son règne.

Elle est aussi le fruit d’un réel engagement sur le terrain du monarque qui a apporté son soutien à de nombreux projets de développement dans les régions rurales de la Thaïlande.

Dans le même temps, la vénération de la monarchie est aussi enracinée dans les attitudes qui peuvent être retracées aux premiers jours de la Thaïlande comme un État-nation, et dans l’attitude de certains des monarques du passé qui continuent à servir de modèles pour la royauté.

Par ailleurs le roi est littéralement considéré comme une sorte de demi dieu, incarnation vivante des vertus bouddhistes.

Les concepts de la monarchie thaïlandaise ont leurs origines dans le royaume de Sukhothai, fondé au début du 13ème siècle et généralement considéré comme le premier royaume thaï réellement indépendant.

Le nouveau roi de la dynastie Chakri : Rama X

La dynastie Chakri (Thai: ราชวงศ์จักรี;  Ratchawong Chakkri) est la dynastie royale régnante actuellement sur le Royaume de Thaïlande.

La dynastie des Chakri a gouverné la Thaïlande depuis la fondation de l’ère Ratthanakosin et de la ville de Bangkok en 1782, après la fin du règne du roi Taksin de Thonburi, lorsque la capitale du Siam a été transférée d’Ayutthaya à Bangkok.

L’actuel souverain est le roi Maha Vajiralongkorn, fils du roi Bhumibol. Son nom dynastique est donc Rama X. Il aurait dû être couronné en 2017, un an après le décès de son père (Rama IX) le 13 octobre 2016, mais son couronnement a été repoussé à 2018.


4.3/5


(7 Reviews)

Zoé Cazaubiel
Journaliste stagiaire, étudiante à l'ISCOM

Laisser un commentaire

A LIRE AUSSI

0/5 (0 Reviews)