Plus de 3600 étrangers ayant un casier judiciaire ont été arrêtés ou refoulés en arrivant dans l’un des cinq principaux aéroports de Thaïlande au cours des six premiers mois de l’année, a annoncé dimanche la police de l’immigration.

Selon un porte-parole de la police, les agents de l’immigration des aéroports internationaux Suvarnabhumi, Don Mueang, Phuket, Chiang Mai et Hat Yai ont arrêté 156 étrangers recherchés pour des infractions pénales, y compris des suspects recherchés pour des crimes transnationaux entre janvier et juin.

Plus de 3 400 étrangers jugés «dangereux pour l’ordre public» ont également été refoulés. La plupart venaient de pays d’Asie du Sud et étaient soupçonnés d’essayer d’entrer illégalement dans le pays, a indiqué le porte parole de la police de l’immigration M. Choengron.

Il a également déclaré que 30 d’entre eux avaient des dossiers d’agression sexuelle et que leur refuser l’entrée était nécessaire pour «protéger l’image de la nation en matière de violations des droits de l’homme» et contrecarrer la réputation de la Thaïlande an tant que «pays du sexe».

Il a ajouté que le nombre de passagers arrivant aux cinq aéroports au cours de la première moitié de cette année a atteint près de 18 millions, soit une augmentation de 31% par rapport à la même période l’année dernière.

14 millions du total étaient des étrangers, et l’aéroport de Suvarnabhumi a accueilli le plus de visiteurs – 10 millions d’arrivées.

Le bureau s’attend à ce que les visites dans la seconde moitié de l’année continuent d’augmenter de 5%.

Source : KhaosodEnglish

Votre avis ?

1 commentaire

Laisser un commentaire