Catégories
Actu Visas

Visa : un touriste britannique interdit de séjour en Thaïlande pour cinq ans

Interpellé à Pattaya, un touriste entré en Thaïlande avec une exemption de visa de 30 jours et qu’il avait dépassé de 106 jours, a été expulsé du royaume pour cinq années.

Les sanctions commencent à tomber pour ceux qui ne respectent pas la nouvelle réglementation sur les dépassements de visa.

Interpellé à Pattaya, la vérification du passeport de ce touriste entré en Thaïlande avec une exemption de visa de 30 jours a montré qu’il avait dépassé de 106 jours la durée légale de son séjour.

Brit-busted
Interdit de de séjour pendant cinq ans pour avoir dépassé son visa de 106 jours

Il a été arrêté et mis sur la liste noire du royaume pendant cinq ans en vertu des règlements qui sont entrés en vigueur en mars denier.

Les personnes en dépassement de visa sont divisées en deux catégories: ceux qui serendent d’eux mêmes aux autorités pour régularisation, et ceux qui sont arrêtés.

Plusieurs situations de séjour irrégulier peuvent se présenter.

1 – Cas d’un étranger se signalant aux autorités thaïes :

L’étranger en situation de dépassement de temps de séjour depuis plus :

  •  de 90 jours se verra interdire l’entrée au territoire thaïlandais pendant un an ;
  •  de 1 an, pendant 3 ans ;
  •  de 3 ans, pendant 5 ans ;
  • de 5 ans, pendant 10 ans ;

2 – Cas d’un étranger arrêté par les autorités thaïes :

L’étranger en situation de dépassement de temps de séjour depuis :

  • moins de 1 an, se verra interdire l’entrée au territoire thaïlandais pendant 5 ans ;
  • plus de 1 an, pendant 10 ans

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • Il faut rappeler aux touristes arrivant en Thaïlande, que ce pays n’est pas le pays des bisounours, et que donc il y a des règles.
    106 Jours, cet homme avait donc largement le temps d’utiliser l’argent qu’il a dépensé pour se nourrir durant ces 106 jours pour se payer un bus vers la sortie et revenir, ce n’est donc pas une question d’argent, pour moi la sanction est méritée.

  • En France, on appelle ça un “clandestin” ou un sans papier et il est expulsé. Pas d’excès de sévérité de l’état thaÏandais donc mais l’attitude normale d’un état souverain qui contrôle, c’est bien le moins, les allées et venues sur son territoire. Aujourd’hui, les règles sont sans aucun doute aussi dures en Europe, voire plus dures.