Red bull Ferrari accident

Trois millions de baht, soit environ 75000 euros, c’est la somme que touchera la famille du policier mort dans un accident de moto, après avoir été percuté à plus de 100 km/h par la Ferrari de Vorayuth Yoovidhya, petit-fils de Chaleo Yoovidhya , le milliardaire fondateur de la boisson énergétique Red Bull et troisième fortune de Thaïlande.

Les voitures de sport sont devenues un symbole de statut social presque banal parmi les nouveaux riches de l’Asie: ils sont de plus en plus nombreux, et de plus en plus riches, symbolisant l’immense richesse qui a été créé (au moins pour certains) au cours de la dernière décennie.

Mais en Thaïlande l’accident de Vorayuth Yoovidhya a provoqué un intense débat sur le sentiment d’impunité des riches thaïs . La presse a immédiatement épinglé le comportement du riche héritier de la famille Yoovidhya  (fondateur de Red Bull), qui a pris la fuite après avoir percuté un policier à moto au volant de sa Ferrari.

Red bull Ferrari accident
Une enquête médico-légale a conclu que l’agent de police de la station de Thong Lor n’a pas coupé la route devant la Ferrari de Vorayuth Yoovidhya avec sa moto, mais a été frappé par la voiture de sport par l’arrière

Lorsque le petit-fils de Chaleo Yoovidhya, a percuté une moto  au volant de sa Ferrari noire à Bangkok à 5 h du matin à près de 100 km/h, son premier réflexe a été de prendre la fuite, de rentrer chez lui et d’envoyer son chauffeur au commissariat pour tenter de lui faire porter le chapeau.

L’ inspecteur de police qui aurait contribué à faire du chauffeur de la famille un bouc émissaire dans l’accident a été « transféré à un poste inactif» et la police a désormais promis une enquête impartiale. Mais entre temps Vorayuth Yoovidhya a été libéré sous caution de 500.000 baht (14.000 euros), probablement beaucoup moins que le montant des réparations nécessaires à la remise en état de la Ferrari.

Une enquête médico-légale a conclu que l’agent de police de la station de Thong Lor n’a pas coupé la route devant la Ferrari de Vorayuth Yoovidhya avec sa moto, mais a été frappé par la voiture de sport par  l’arrière, ce qui exclut toute imprudence de la part du policier. Le policier a été tué sur le coup après avoir subi une fracture du cou.

Le versement des 3 millions de baht à la famille du policier décédé met donc fin à la possibilité d’un procès civil contre la famille de Red Bull, mais Vorayuth Yoovidhya reste passible de poursuite devant un tribunal pénal et risque jusqu’à 10 ans de prison.

Mais de ce côté-là le doute est permis. Il y a deux ans lorsqu’une jeune fille de 16 ans avait percuté un van au volant de sa Honda civique à plus de 140 km/h tuant neuf personnes avaient finalement été condamné à une peine de prison avec sursis et interdiction de conduire jusqu’à l’âge de 25 ans, alors qu’elle roulait sans permis et en excès de vitesse.

Il va sans dire que la jeune fille en question appartenait à une riche famille de Bangkok, et que finalement la seule chose vraiment étonnante dans cette histoire c’est qu’elle ait été au volant d’une vulgaire Honda, et pas d’une voitures de sport importée d’Europe.

Lire aussi Slumdogs Ferrari millionaires – Edito – thailande-fr.com

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire