Catégories
Actu

La Thaïlande étend le dépistage du Covid-19 au Japon et Singapour

Les passagers en provenance du Japon et de Singapour seront désormais dépistés à leur arrivée en Thaïlande, comme ceux de Chine, de Hong Kong et de Taiwan.

Les autorités sanitaires thaïlandaises ont étendu aujourd’hui le dépistage des passagers au coronavirus aux voyageurs en provenance du Japon et de Singapour.

Un dépistage était déjà en place pour les arrivées en provenance de Chine continentale, de Hong Kong et de Taïwan.

Le Japon et Singapour sont les deux pays qui comptent les nombres les plus élevés de cas signalés en dehors de la Chine.

“Nous avons étendu notre filtrage intensif aux voyageurs en provenance du Japon et de Singapour. La méthode de filtrage sera la même que celle utilisée pour les passagers de Wuhan”, a déclaré lundi le Dr Sukhum Kanchanapimai, secrétaire permanent du ministère de la Santé publique.

Lundi, les autorités de santé publique ont relevé les mesures de précaution contre Covid-19 au niveau 3, en prévision d’une augmentation des transmissions.

Le niveau 3 signifie que le personnel médical doit subir un dépistage du virus. Au cours des deux prochains mois, chaque province aura au moins un hôpital capable de tester Covid-19.

La Thaïlande a enregistré lundi un nouveau cas de patient souffrant de coronavirus, portant le nombre total de cas à 35.

17 patients ont depuis récupéré et 18 demeurent hospitalisés. Le nouveau cas est un touriste chinois de 60 ans originaire de Wuhan.

« Nous contrôlons à 100% la situation »

Contrastant avec les restrictions imposées par d’autres pays, la Thaïlande n’a pris aucune mesure pour limiter l’affluence des touristes chinois.

« Nous contrôlons à 100% la situation », a déclaré à plusieurs reprises le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha au public depuis le début de l’épidémie.

Selon les recherches de l’Université Johns Hopkins, le royaume est le sixième pays au monde le mieux préparé pour faire face à une épidémie et le premier au classement de sécurité sanitaire en Asie.

Singapour a récemment interdit l’entrée à tous les détenteurs d’un passeport chinois et aux étrangers ayant récemment voyagé en Chine.

Les États-Unis ont décidé de suspendre l’entrée dans le pays des ressortissants étrangers qui s’étaient rendus en Chine depuis moins de 14 jours.

Le Japon et la Corée du Sud ont pris des mesures moins radicales et en interdisant uniquement l’entrée des visiteurs en provenance de la province du Hubei, épicentre de l’épidémie.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • “Le nouveau cas est un touriste chinois de 60 ans originaire de Wuhan”… voilà ce qui arrive quand on ne prend aucune mesure pour limiter l’affluence des touristes chinois.