Plus de 500 étrangers en situation irrégulière arrêtés

La police thaïlandaise multiplie en ce moment les opérations contre les étrangers en situation irrégulière.

Plus de 500 étrangers ont été arrêtés au cours d’une nouvelle série d’opérations coordonnées de la police thaïlandaise de l’immigration.

La répression contre les immigrants clandestins semble avoir encore gagné en intensité alors que les dernières arrestations de cette semaine ont presque doublé le nombre record enregistré la semaine dernière.

Un total de 528 étrangers ont été rassemblés hier dans 307 localités du pays, notamment les régions de Nana et Sampeng à Bangkok, selon le chef adjoint de l’immigration, le général Itthipol Itthisarnronchai.

Il a précisé que 114 personnes avaient été arrêtés pour avoir dépassé leur visa, 172 pour être entrés illégalement dans le pays, et les autres pour des délits mineurs.

La police thaïlandaise multiplie en ce moment les opérations contre les étrangers en situation irrégulière.
La police thaïlandaise multiplie en ce moment les opérations contre les étrangers en situation irrégulière. Photo : khaosod english website

Itthipol a déclaré que 30 étrangers avaient été arrêtés dans le quartier de Nana à Bangkok.

La majorité d’entre eux sont des Indiens et des Pakistanais, des Guinéens et des Maliens, a-t-il ajouté.

Jeudi, 40 Indiens avaient été appréhendés au marché de Sampeng dans le quartier chinois de Bangkok. Selon Itthipol, 2 801 étrangers ont été arrêtés et interdits d’entrée en Thaïlande depuis le début de l’opération cette année.

Le major-général Surachet Hakpan, surnommé « Big Joke » par la presse thaïlandaise qui assiste généralement aux points de presse à la suite des raids, n’était pas présent vendredi.

Il a dirigé l’opération avant sa récente nomination en tant que commandant en chef du Bureau de l’immigration.

Un renforcement des contrôles sur les policiers de l’immigration

Le 5 octobre deux hauts responsables de l’immigration ont été sanctionnés car ils sont suspectés d’avoir participé à un groupe frauduleux de courtiers en renouvellement de visa.

Le bureau a également annoncé l’arrestation de 59 suspects dans des affaires d’entrées illégales, dont deux Thaïlandais et un ressortissant bangladais, a déclaré le général de division Surachate.

Un « pourboire » de 200 bahts pour accélérer la délivrance des visas

Le 7 octobre un commissaire de police et trois inspecteurs en chef adjoints de l’aéroport Don Mueang ont été mutés, en raison d’une enquête liée à des accusations de corruption, a déclaré le chef  du Bureau de l’immigration, Surachate Hakparn.

Les quatre officiers ont été incriminés suite à un témoignage publié récemment via Facebook. Un utilisateur de Facebook a affirmé qu’un ami chinois avait fait la queue pendant six heures à l’aéroport Don Mueang pour obtenir un visa à son arrivée.

L’utilisateur a attribué cette la longue attente au fait qu’il avait refusé de payer 200 bahts pour avoir accès à un « canal accéléré » à l’aéroport pour la délivrance des « visas on arrival ».

Source principale : Khaosod

 


4.4/5


(5 Reviews)

Redaction Bangkok
Redaction Bangkok
La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.
34,218FansJ'aime
182FollowersSuivre
2,063FollowersSuivre
33,917FollowersSuivre
1,441FollowersSuivre
341AbonnésSouscrire
0/5 (0 Reviews)