La Thaïlande termine 2010 sur un nouveau record d’arrivées

On pourrait croire que l’accumulation de facteurs négatifs aurait fini par décourager les touristes de venir passer leur congés en Thaïlande. Mais non ! Surprenante Thaïlande, vraiment : émeutes, fusillades, incendies volontaires, et la hausse de 10 a 25% du baht depuis le début de l’année n’ont pas réussi a décourager les vacanciers du monde entier.

La TAT prévoit de terminer 2010 avec près de 15800000 arrivées de visiteurs internationaux, soit une hausse de 11,5% par rapport à l’ensemble des arrivées en 2009 (14,14 millions).

La Thaïlande confirme une fois de plus son «étonnante»  capacité de récupération après une crise.

tourism beach island thailand
Les voyageurs ont repris le chemin de la Thaïlande malgré les troubles politiques et la hausse du Baht

Les turbulences politiques au cours de la première partie de l’année 2010 avaient fait craindre chez les professionnels du tourisme une année noire pour la Thaïlande, un sentiment exacerbé par le renforcement du baht thaïlandais, qui s’est apprécié l’an dernier de 12% par rapport au dollar, de 18% contre la livre sterling et de 25% contre l’euro.

Mais les visiteurs n’ont pas été dissuadés, et une fois la situation stabilisée dans les rues de Bangkok, ils ont pris le chemin du retour vers Phuket, Pattaya et Bangkok, profitant parfois de prix bradés par des hôteliers inquiets.

Une étonnante capacité de récupération

La Thaïlande confirme une fois de plus son «étonnante»  capacité à récupérer très rapidement après une crise.

En 2003 et 2005, il a fallu moins de six mois pour récupérer de la «grippe aviaire», puis du  terrible tsunami. Cette fois la récupération a été encore plus rapide car le trafic à l’aéroport de Bangkok a commencé à se rétablir des de juillet 2010, deux mois après la fin des violences dans la capitale thaïlandaise.

La convivialité et l’hospitalité traditionnelle du peuple thaïlandais, nos excellents produits ainsi que toutes les campagnes de marketing ont concouru a ce qui doit être l’un des revirements les plus remarquables de l’histoire du tourisme thaïlandais

a expliqué Suraphon Svetasreni, gouverneur de l’Autorité du Tourisme de Thaïlande (TAT)

Les chiffres de l’aéroport International de Bangkok Suvarnabhumi montre que les arrivées totales des visiteurs en décembre ont atteint 1,196 millions, en hausse de 5,8% par rapport au même mois de l’année 2009 et même en hausse de 19,2% par rapport au même mois de l’année 2008 – (l’année ou les chemises jaunes avaient fermé l’aéroport pendant 10 jours) -.

Le gouverneur de la TAT a ajouté que

L’excellent résultat dans le dernier mois de l’année 2010 a permis à l’industrie du tourisme thaïlandais de se remettre de l’agitation politique et d’atteindre ses objectifs au-delà des prévisions. Mais nous devrions avoir 17 millions à 18 millions de visiteurs si tout était paisible

Afin d’attirer les touristes, beaucoup d’hôtels font des promotions alléchantes: en chiffres absolus la situation est rétablie, mais ce ne sont pas toujours les mêmes voyageurs qu’auparavant. Une baisse des recettes du tourisme n’est pas exclure pour 2010, car les touristes à haute valeur ajoutée des MICE (Meeting and incentive) et conventions d’affaires, ont été remplacé par des voyageurs qui font la chasse aux promotions.

Les réservations MICE sont en baisse de 30% l’an dernier, et ces rencontres organisées par de grandes sociétés sont prévues jusqu’à 36 mois à l’avance: les pertes sur ce marché devraient s’échelonner sur les trois à quatre prochaines années pour la Thaïlande.

La Thaïlande se tourne vers les pays émergents

La Tourism Authority of Thailand (TAT) a aussi décidé de rechercher davantage  de visiteurs en provenance des marchés émergents à partir de l’année prochaine, en particulier l’Indonésie, le Brésil et l’Argentine.

Le directeur de la TAT ,Suraphon Svetasreni estime que les économies émergentes devrait compenser l’année prochaine le ralentissement attendu sur les marchés européens et américains.

Les touristes de l’Europe voyagent moins en raison de leurs problèmes économiques et la hausse du baht rend les voyages en Thailande plus coûteux pour eux

a déclaré le directeur de la TAT

Malgré ces chiffres encourageants, il reste encore une étape importante à franchir : tous les acteurs soulignent l’importance des élections générales qui doivent avoir lieu au cours du premier semestre 2011. Si la rue devait à nouveau s’enflammer et devenir le théâtre de manifestations violentes,  les conséquences seraient sans doute plus difficile à maitriser.

La Thailande se tourne vers les pays émergents

La Tourism Authority of Thailand (TAT) a aussi décidé de rechercher davantage  de visiteurs en provenance des marchés émergents à partir de l’année prochaine, en particulier l’Indonésie, le Brésil et l’Argentine.

Le directeur de la TAT ,Suraphon Svetasreni estime que les économies émergentes devrait compenser l’année prochaine le ralentissement attendu sur les marchés européens et américains.

Les touristes de l’Europe voyagent moins en raison de leurs problèmes économiques et la hausse du baht rend les voyages en Thailande plus coûteux pour eux

a déclaré le directeur de la TAT


0/5


(0 Reviews)

Laisser un commentaire

Récents

34,374FansJ'aime
183FollowersSuivre
2,144FollowersSuivre
1,459FollowersSuivre
339AbonnésSouscrire
0/5 (0 Reviews)