Koh Phi Phi, l’île assoiffée

Victime de son succès, l’archipel de Koh Phi Phi se dégrade alors que la plupart des îles alentours font partie d'une réserve marine protégée

Déjà endommagé par le tourisme, l’archipel de Koh Phi Phi doit maintenant faire face à de graves problèmes environnementaux comme la pollution et la pénurie d’eau potable.

Koh Phi Phi, est de plus en plus fréquentée depuis la sortie du film « La Plage » avec Léonardo Di Caprio.

Le film se déroule en effet à Maya Bay, une île proche de Koh Phi Phi et devenue une des plus grandes attractions touristiques du pays.

Maya Bay est aujourd’hui fermée au tourisme pour permettre à la faune nautique de se régénérer après une décennie d’exploitation touristique effrénée.

Malheureusement, l’île de Koh Phi Phi est elle aussi en train de subir les conséquences de cette notoriété planétaire. 

Koh Phi Phi face à de graves problèmes environnementaux
Koh Phi Phi face à de graves problèmes environnementaux

Une fois de plus, l’autorité administrative des îles Phi Phi demande l’aide du gouvernement.

Le problème d’eau de l’archipel Phi Phi n’est pas nouveau mais s’aggrave.

Une étude menée par une équipe de chercheurs de l’Université Kasetsart a confirmé que la célèbre île souffre d’une grave pénurie d’eau douce propre.

Koh Phi Phi incapable de faire face au tourisme

Il semblerait que les sources d’eau douce de l’île soient insuffisantes pour étancher la soif des touristes qui ne cessent d’augmenter.

En effet, ironie du sort, l’eau du robinet a été contaminée par les eaux usées qui proviennent de lieux touristiques incapables de gérer le grand nombre d’arrivées.

Victime de son succès, Koh Phi Phi se dégrade alors que la plupart des îles alentours font partie d’une réserve marine protégée.

« Pendant la période la plus sèche de l’année, de novembre à avril, Koh Phi Phi est remplie de touristes, ce qui entraîne une forte hausse de la demande en eau, et pendant ce temps, il n’y a pas de pluie pour remplir les deux bassins d’eau douce qui sont les seules sources d’eau courante sur l’île » a déclaré Sitang Pilailar, chercheur principal de l’Université Kasetsart.

En raison de la quantité limitée d’eau douce, le prix de l’eau courante est élevé, si bien que certaines entreprises utilisent plutôt de l’eau souterraine provenant de puits peu profonds.

Mais l’étude de l’Université Kasetsart a démontré que cette eau est une menace pour la santé.

Un budget insuffisant

« Nous avons fait de notre mieux pour atténuer ces problèmes en mettant sur pied des projets visant à protéger et à assainir l’environnement, mais de nombreux problèmes sont tout simplement trop importants pour que nous puissions les résoudre seuls « , a dit Phankam Kittithonkul, chef de l’organisation administrative.

Par exemple, pour moderniser les installations de traitement des eaux usées tout en entretenant d’autres infrastructures nécessaires au tourisme, Koh Phi Phi devrait dépenser beaucoup plus que le budget de 170 millions de bahts qui lui est alloué chaque année, a-t-il dit.

Le budget de ne pourrait donc simplement pas faire face aux défis environnementaux présents depuis plusieurs années dans l’archipel.

Mais le problème vient aussi du tourisme et du surpeuplement de l’île. Une des solutions serait de plafonner le nombre de visiteurs par jour à la capacité d’accueil de l’île : de 12 000 à 27 000 personnes par jour, a suggéré Sitang Pilailar.

Source: The Nation


2.6/5


(5 Reviews)

Laisser un commentaire

Récents

34,244FansJ'aime
183FollowersSuivre
2,137FollowersSuivre
1,462FollowersSuivre
339AbonnésSouscrire
0/5 (0 Reviews)