Un Week-end à Bangkok, ce n’est évidemment pas suffisant pour explorer tous les sites intéressants de cette immense mégapole. Mais en étant bien organisé, il est possible d’optimiser son séjour pour en retenir l’essentiel.

Jour 1 : Les Temples et le Palais Royal

La façon la plus simple, et aussi la plus typique pour visiter le quartier des temples et du grand palais est de se rendre en BTS à la station de Saphan Taksin.

Un incontournable de Bangkok : le palais royal
Un incontournable de Bangkok : le palais royal

Ensuite il vous faudra descendre sur les rives du Chao Phraya, pour prendre le bateau taxi à la station Sathorn. Il vous en coûtera 40 THB pour rejoindre l’embarcadère le plus près du temple de votre choix pour commencer la journée.

Par exemple l’arrêt qui correspond au temple de Wat Pho est Tha Tien, le numéro 8 sur la carte. Autre exemple : à partir de l’arrêt Phra Arthit (N°13) il est facile de rejoindre Kao San Road à pied.

Pour la journée pensez à vous vêtir d’habits couvrant les épaules et d’un pantalons (les leggings de sport ne sont pas acceptés). Prévoir aussi des chaussures faciles à enlever pour entrer dans les temples.

–       Palais Royal (thaï : พระบรมมหาราชวัง) ; Horaire : 8h30/16h30 ; Prix : 500 THB

Le Grand Palace (ou Palais Royal) est un monument incontournable que l’on doit absolument visiter à Bangkok. Certainement le site le plus beau de la ville, le Palais Royal représente le symbole de la monarchie thaïlandaise.

Dans les murs du Grand Palace se trouve le temple Wat Phra Kaeo. Il s’agit du temple bouddhiste le plus connu et le plus sacré de Thaïlande. Il renferme une image hautement sacrée pour les bouddhistes : une sculpture du Bouddha finement sculptée dans de la pierre de jade datant du 15ème siècle.

Le temple Wat Phra Kaeo
Dans les murs du Grand Palace se trouve le temple Wat Phra Kaeo

Afin de ne pas avoir à supporter la chaleur, il est conseillé de visiter le Palais Royal dès son ouverture à 8 h 30. Après 11 h, il fait très chaud sur le site, et il n’y a que très peu d’endroits pour s’abriter du soleil.

A quelques centaines de mètres du Palais Royal, se trouve le temple de Wat Pho.

–       Wat Pho (thaï : วัดโพธิ์) ; Horaire 8h/18h30 ; Prix : 100 THB

Le Wat Pho est principalement connu pour son Bouddha couché dans l’attente de la mort et du nirvana. La statue mesure 46m de long et 15m de haut. La plante des pieds, incrustée de nacre, porte les 108 marques de bon augure que Bouddha portait à sa naissance.

Wat Pho le temple du Bouddha couché
Le Wat Pho est principalement connu pour son Bouddha couché

La figure du Bouddha couché (reclining Bouddha) est particulièrement importante car c’est le moment où Bouddha entre dans “Nirvana”, qui est un état d’illumination.

Selon la croyance bouddhiste, une personne qui atteint cet état ne passe plus par le cycle de la vie, de la mort et de la réincarnation et est entièrement de la destinée humaine et de la misère.

Le Bouddha incliné signifie la tranquillité et le détachement absolu des désirs du monde, un état obtenu par la réalisation du Nirvana.

De par sa localisation (à proximité du Grand Palace dans « le vieux quartier royal de Bangkok ») le Wat Pho a été considéré comme le monastère royal sous le règne du roi Rama Ier.

Les cendres du Roi Rama ont d’ailleurs été conservées dans la chapelle principale du Wat Po. Ce temple abrite de nombreuses pièces de collections de l’art thaïlandais (peintures, sculptures, statue de Bouddha,…).

Un incontournable à Bangkok, Chaque morceau de temple est sculpté ou décoré avec précision, un véritable régal pour les yeux.

Le Wat Pho est aussi le lieu de naissance du massage thaï traditionnel. Depuis 1962, il héberge une école de massage et de médecine traditionnelle réputée, où il est possible de profiter de massage thaï après une dure journée de visite. Les prix varient de 200 à plus de 1000 THB.

Pour se rendre au temple de Wat Arun vous devrez traverser le fleuve en bateau, cela vous coûtera 15 THB. En chemin il vous sera possible de vous arrêter déjeuner dans les nombreuses échoppes qui seront sur votre route.

–       Wat Arun (thaï : วัดอรุณ) ; Horaire 9h/17h ; Prix : 50 THB

Le Wat Arun, dont la silhouette orne les pièces de 10 baths, compte parmi les emblèmes de la Thaïlande et de sa capitale. D’un style khmer, ce temple date de la période d’Ayutthaya (1782-1809).

 Wat Arun, un des emblèmes de la Thaïlande et de Bangkok
Le Wat Arun, compte parmi les emblèmes de la Thaïlande et de sa capitale.

Il est certainement l’un des meilleurs endroits de Bangkok pour observer et admirer le Palais Royal ainsi que le Wat Pho, sans oublier la vie de la rivière Chao Phraya à condition de ne pas avoir le vertige et de pouvoir grimper les marches de la Tour principale.

Le Wat Arun est bien plus sobre que le temple du Grand Palais. Recouvert de décorations florales faite en porcelaine. Le somptueux prang central, haut de plus de 80 mètres, domine le fleuve.

Jour 2 : Chinatown et Le parc Lumphini

–       Chinatown

Le Chinatown de Bangkok (connu sous le nom de Yaowarat par les locaux) a encore tout d’une ville chinoise. Restaurant de nouille, boutiques de Jade et néons clignotants en caractères chinois inondent les rues de ce quartier.

Yaowarat, le quartier chinois de Bangkok
Yaowarat, le quartier chinois de Bangkok

Afin de profiter de votre journée, arrivez avant les cars bondés de touristes. Vous pouvez venir dans ce quartier en BTS via la station Hua Lamphong ou en bateau par la station Tha Ratchawong.

–       Wat Traimit (Bouddha d’Or) ; Horaire 8h/17h ; Prix : 40 THB

Ce temple de 4 étages, abrite un joyau qu’est ce Bouddha d’Or. Cette statue étincelante de 5,5 Tonnes et 3m de haut, fut découverte il y a une soixantaine d’année sous en revêtement de plâtre, qui se brisa lors de son déplacement par un engin de levage. Selon la légende, ce revêtement aurait été ajouté afin de protéger le bouddha des voleurs.

Le Bouddha d’or : trois mètres de haut et plus de cinq tonnes

Ne passez pas à côté des deux musées qu’abrite le Wat Traimit (musées fermés le lundi)

–       Le Marché de Talat Mai ; Horaire 6h/19h

Faufilez-vous dans les ruelles des entrailles de Chinatown. Dans ce lieu, où l’on vend des produits séchés en tout genre, des filets de poisson et ou les bacs débordent d’aliments insolites, vous pourrez profiter de l’une des meilleures (et des plus courtes) promenades à Bangkok. Le bouquet final de ce Soi (ruelle) se compose de stands dédiés aux funérailles, avec nombres d’offrandes et de « passeport pour le paradis ».

–       Wat Mangkon Kamalawat (thaï : วัดมังกรกมลาวาส)

Ce temple est aussi appelé : Wat Leng Noei Yi (thaï : วัดเล่งเน่ยยี่)

Les salles de sermons de ce temple chinois très actif, renferment des sanctuaires bouddhistes, taoïste et confucianiste. Presque jour et nuit, des fidèles vont et viennent dans ce lieu de culte, allumant de l’encens et déposant des offrandes pour leurs ancêtres.

L’architecture de ce temple nous ferait presque oublier que nous sommes en Thaïlande.

–       Musée des châtiments ; Horaire 9h/16h ; entrée libre

Le musée de la maison de correction de Bangkok est situé sur le site d’une ancienne prison de haute sécurité construit en 1890.

L’ancien système pénal était basé sur le châtiment par la punition et de graves souffrances. C’est avec un goût amer que l’on découvre les objets de tortures. La découverte de la chambre d’exécution et les quartiers où les prisonniers mangeaient leur dernier repas font froid dans le dos.

Une collection d’armes utilisées dans l’ancien système pénal est exposée. Un bloc du musée est consacré aux plus belles pièces faites par les détenus pendant leur incarcération, comme des meubles et des objets artisanaux.

–       Parc Lumphini (thaï : สวนลุมพินี) ; Horaire 4h30/21h

Arrêt BTS : Si Lom

Arrêt MRT : Lumphini

Sur le retour de Chinatown vous pouvez vous arrêter dans le parc Lumphini afin d’oublier le brouhaha de Bangkok.

Le parc Lumphini est un véritable écrin de nature au cœur de Bangkok. Composé de deux plans d’eau, c’est un endroit très agréable pour fuir un temps la frénésie de la ville. Attendez-vous à croiser à tous moments des d’énormes Varan malais.

Jour 3 : Chatuchak Market et la Maison de Jim Thompson

Chatuchak Market ; Marché du weekend ; (thai: จตุจักร)

Chatuchak market

A ne pas rater : le marché de Chatuchak le week end.

Posted by Thailandefr on Sunday, April 2, 2017

A l’arrêt du BTS Mo Chit, au bout de la ligne Sukhumvit, se trouve le marché de Chatuchak

Conseil : pour profiter au maximum de ce marché, commencez la visite le plus tôt possible car la chaleur est vite accablante les jours de grand beau.

Visiter Bangkok sans avoir inspecté le marché de Chatuchak constituerait une visite et une expérience incomplète de la capitale thaïlandaise.

Le marché de Chatuchak est sans nul doute l’un des endroits les plus fréquentés de Bangkok le week-end.

Bangkokien et touristes fouinent dans les nombreuses boutiques des allées du marché.

On dénombre chaque week-end plus de 15 000 stands de produits divers et variés.

–       Maison de Jim Thompson ; Horaire 9h/17h ; Prix : 100 THB

Adresse : 6 Soi Kasemsan 2, Rama 1 Road, Bangkok

Arrêt de métro : National Stadium

Arrêt de Bateau taxi : Hua Chang Bridge Pier

Visite disponible en Français.

Moins connu que le Grand Palais ou le Wat Pho, la Maison de Jim Thompson est un site de Bangkok qui mérite d’être inclus lors sa visite de la ville. Ancienne demeure d’une grande figure de l’histoire de la soie thaïlandaise, la Jim Thompson House (ou maison de Jim Thompson) fût achevée en 1959.

Elle a été bâtie selon le respect de la tradition thaïlandaise. Les rites religieux traditionnels accompagnèrent le processus de construction. Composée de 6 bâtiments en teck, tous représentatifs de l’architecture traditionnelle thaïlandaise, la Maison est un assemblage de petits pavillons dont certains datent de plus de 200 ans.

Ce havre de paix au cœur de la ville rassemble de véritables chefs-d’œuvre : sculptures birmanes ou encore des porcelaines chinoises de la dynastie Ming.

Avant de reprendre le métro vous pouvez faire un crochet par les nombreux centres commerciaux proche de la maison de Jim Thompson tels que MBK ou encore Siam Center.

S’il vous reste encore quelques jours à Bangkok, lisez notre article “10 choses à ne pas rater à Bangkok

  • nanoth

    Toujours utile….l’essentiel en peu de mots!Merci!