Catégories
Tourisme

Tiger Temple de Kanchanaburi : faut-il y aller ?

Parmi les attractions touristiques les plus populaires de Thaïlande, figure le temple Wat Pha Luang Ta Bua, plus connu sous le nom de “Temple des tigres”, situé à quelques kilomètres de Kanchanaburi non loin de la frontière avec la Birmanie.

Parmi les attractions touristiques les plus populaires de Thaïlande, figure le temple Wat Pha Luang Ta Bua, plus connu sous le nom de “Temple des tigres”, situé à quelques kilomètres de Kanchanaburi non loin de la frontière avec la Birmanie.

Nombreux sont les touristes qui rêvent au cours de leur voyage de pouvoir approcher des tigres et partager des moments exceptionnels avec ces animaux sauvages : jouer avec eux, les toucher, donner le biberon aux petits.

Mais le “temple des tigres” est au centre d’une polémique depuis la publication en 2008 d’un rapport  de l’association de défense des animaux Care for the Wild International (CWI).

Selon l’association, ces tigres ne seraient pas des animaux sauvages secourus par des moines, mais des animaux achetés au marché noir pour être élevés et revendus.(1)

Le Tiger Temple aurait recueilli son premier tigre en 1999 : un bébé blessé qu’un moine a pris sous son aile. Officiellement, le temple des tigres serait donc devenu une sorte d’orphelinat qui abrite des tigres après que leur mère ait été tuée par des braconniers, ou donnés par des personnes qui souhaitaient s’en débarrasser.

Aujourd’hui, le complexe compte plus d’une centaine de félins.

Des tigres drogués et mal nourris ?

Certains touristes pensent que les tigres sont traités avec des somnifères afin qu’ils soient plus calmes et que les visiteurs puissent les approcher au plus près.

Cependant, une brochure distribuée à l’entrée du temple précise le contraire : les tigres ne sont pas drogués et l’état de somnolence dans lequel on peut les trouver est uniquement dû à de la fatigue.

Difficile pourtant de comprendre comment il est possible de s’approcher d’un animal sauvage sans qu’il ne réagisse.

La chaîne de télévision américaine ABC affirme aussi avoir passé trois jours au temple “sans avoir pu constater aucune preuve de maltraitance ou de drogue sur les animaux” (2).

“C’est très dangereux d’endormir les animaux avec des sédatifs. Quand ils sortent de l’anesthésie, ils sont très désorientés. Ils vont attaquer tout ce qui bouge”

a déclaré Margarita Steinhardt à ABC News.

Robyn Shelby, un étudiant en droit de la Californie, qui a été bénévole au temple pendant sept mois a déclaré à ABC News

“Je n’ai rien vu de suspect ou de choses avec lesquelles  je ne suis pas d’accord, et je suis très exigeant sur les droits des animaux. Ces tigres sont vraiment heureux et vous pouvez le constater dans leurs interactions avec les gens.”

Afin d’éclairer la situation, un journaliste américain s’est infiltré sur le site en tant que volontaire. Il raconte à travers une vidéo son expérience.

Il expose plusieurs raisons pour ne pas s’y rendre :

Les bébés tigres sont mis dans les mains des touristes dès l’âge de deux semaines, alors qu’ils ont normalement besoin de rester jusqu’à l’âge de deux ans avec leur mère. Ils sont par ailleurs gavés de lait toute la journée par les touristes.

Un tigre a besoin d’énormément d’exercice physique dans la nature. Or, au temple des tigres, les animaux sont la plupart du temps enfermés dans des cages minuscules entassés les uns sur les autres. Ils auraient parfois le droit à une balade effectuée par les volontaires, en laisse…

Leur régime alimentaire ne serait pas respecté : en effet, les tigres seraient nourris avec du poulet bouilli, alors que ce sont des animaux qui ont besoin de viande rouge pour leur développement musculaire.

Les raisons de ce régime peu adapté seraient d’ordre économique, le poulet étant moins cher que la viande rouge, mais également pour éviter de donner aux tigres le goût du sang, qui pourrait attiser leur instinct de prédateur.

Et si, en ayant lu cela, certains hésitent encore à s’y rendre, voici ce qui vous attend lors d’une visite dans l’après-midi au Tiger Temple.

Une véritable usine à touristes

Après avoir laissé 600  baht au comptoir et acheté un t-shirt car le temple impose d’avoir les épaules couvertes, rendez-vous dans ce lieu tant convoité : un endroit peu accueillant, qui paraît être laissé à l’abandon, aucun affichage, aucune indication, de toute façon ce n’est pas utile, vous n’avez qu’à rejoindre les centaines de touristes en file indienne qui attendent de pouvoir promener un tigre le temps de faire une photo.

Une volontaire hurle « à gauche, ceux qui ne veulent pas marcher avec le tigre, à droite, ceux qui veulent marcher avec et se faire prendre en photo ». Si vous avez choisi la file de droite, c’est parti pour une véritable course. Le tigre passe de main en main, pendant qu’une volontaire vous mitraille avec votre appareil photo lorsque c’est votre tour.

tiger temple
Le temple des tigres : un refuge pour les félins, ou une vulgaire usine à touriste ?

Ensuite, on vous amène devant un « Canyon » pour faire des photos plus intimes avec les tigres. Au choix, une formule payante et une gratuite. Pour la séance photo gratuite, suivez une volontaire qui vous prend par la main sans vraiment comprendre ce qu’il se passe.

Des tigres sont allongés par terre, on vous explique que c’est le moment de leur sieste, c’est donc rassurant, au moins ils sont vivants. On vous amène à côté d’un premier tigre, on vous assoit, une photo, et c’est reparti. Un autre tigre, beaucoup plus gros, vous attend non loin du premier. Cette fois-ci, la volontaire soulève la tête de l’imposante bête qui dort à poings fermés et ne daigne pas même ouvrir un œil.

Elle la pose sur vos genoux, prend une photo, reprend la tête du tigre pour lui redonner sa position initiale. Et si vous n’en avez toujours pas eu assez, laissez-vous trimballer de tigre en tigre jusqu’à avoir fait le tour, vous repartirez avec une belle série de photos de vous à côté d’un animal complètement amorphe. Bonne visite !

(1) http://www.careforthewild.com/what-we-do/campaigns/previous-campaigns/tiger-temple-the-truth/

(2) http://abcnews.go.com/International/AmazingAnimals/story?id=6479393&page=1&singlePage=true

Site officiel : http://tigertemple.org/tigertemple_new/main.php

Par Pauline Bouveau

Étudiante en Master 1
Nouvelles Pratiques Journalistiques
Université Lumière Lyon 2