Catégories
Tourisme Voyage

La Thaïlande et le Mexique desertés par les touristes

Ce n’est pas vraiment un secret : le tourisme va mal en Thaïlande. Sur les quatre premier mois de 2009, la baisse des arrivées dans le royaume atteindrait 40 à 50%, selon les sources.

Bangkok paye au prix fort l’agitation politique et les manifestations violentes qui ont terni l’image de marque du pays du sourire.

La crise du tourisme est mondiale et elle a surtout frappé les destinations long-courrier, avec une baisse des réservations de 23,5%  en avril et mai, alors que le moyen-courrier est en recul de 10,2%. Certaines destinations sont particulièrement touchées à cause de situations particulières comme le Mexique (-90%) et la Thaïlande (-40%).

 

La Thaïlande paye le prix des manifestations à répétition qui ont secoué Bangkok
La Thaïlande paye le prix des manifestations à répétition qui ont secoué Bangkok

Le nombre de vols à destination de la Thaïlande a diminué en moyenne de 48 rotations par semaine depuis le mois de mars. Le nombre de vols de passagers  est passé de 963 par semaine à 938, tandis que les transports de fret sont passés de 116 à 93 vols hebdomadaires.

Singapore Airline est la compagnie qui a effectué le plus de réductions dans ses rotations de passagers et de fret, avec 13 vols en moins, suivi par la Russie avec 10 vols en moins de Transaero.

Korean Air, Northwest Airlines, Air China, China Eastern, EVA Air et Indian Airline ont réduit leurs plans de vols chacun de cinq à 13 vols. Cinq compagnies aériennes ont complètement suspendu leurs services à destination de la Thaïlande: Air Mandalay (Birmanie), Air Seychelles, Best Air, Hainan Airlines et Vladivostok Air (Russie).  Best Air a complètement cessé ses opérations à cause de problèmes internes, alors que Air Seychelles est à court d’avions et que Vladivostok Air a signalé des problèmes d’autorisation de trafic.

Confrontés à une chute de la demande générale, les voyagistes ont répondu en multipliant les promotions et en réduisant leurs capacités, mais les réservations pour l’été sont en berne. Les hôtels de la plupart des grandes destinations touristiques en Thaïlande font de la publicité et des remises de prix allant jusqu’à 50%, pour tenter de remplir leurs chambres. Le taux d’occupation de plusieurs grands hôtels de Bangkok serait descendu à 30%  – la moitié des 60 % constatés, en temps normal.

Malgré la baisse des prix, les réservations pour les Antilles ont continué à chuter : le Mexique est  sinistré par la grippe porcine (-90,9%) et la Thaïlande (-40,4%), lourdement touchée par les manifestations à répétition. Le tourisme représente entre 7 et 10% du PIB en Thaïlande, et on estime que plus de 100000 emplois seraient menacés par la crise actuelle.

Avatar

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire