Catégories
Tourisme

La Thaïlande ressusicte la « Carte Elite »

On la croyait morte et enterrée pour cause de déficit, mauvaise gestion et autres vices de formes, mais la « Carte Elite » et bien partie pour renaitre de ses cendres. Thaksin, l’ex premier ministre thaïlandais en exil n’est peut-être pas encore rentré en Thaïlande, mais l’un de ses projets les plus controversés est déjà en train de refaire surface.

On la croyait morte et enterrée pour cause de déficit, mauvaise gestion et autres vices de formes, mais la « Carte Elite » et bien partie pour renaitre de ses cendres. Thaksin, l’ex premier ministre thaïlandais en exil n’est peut-être pas encore rentré en Thaïlande, mais l’un de ses projets les plus controversés est déjà en train de refaire surface.

La « Carte Elite » outre son fiasco financier avait pourtant été le un des échecs les plus médiatisés des années « bling bling » de l’ère Thaksin : un projet taillé sur mesure afin d’attirer en Thaïlande des touristes super riches en leur accordant des privilèges exorbitants, dont celui d’un visa de cinq ans sans limitation d’entrée et de sortie.

La carte élite avait été abandonnée avec pertes et fracas en avril 2011, laissant un trou de plus d’un milliard de baht au gouvernement thaïlandais.

Thailand elite Card
L’échec de la précédente Carte Elite n’a pas découragé la TAT qui avait déjà  piloté l’opération sous Thaksin

C’était la mesure symbolique des années Thaksin, accordant des privilèges « à vie » aux détenteurs de haut de revenus tentés par l’expérience thaïlandaise, et c’est rapidement devenu un gouffre financier. Même les personnes assez riches pour avoir acheté une carte Thailand Elite sont aujourd’hui trop gênées pour en parler.

Lancée en grande pompe avec  l’appui du gouvernement Thaksin Shinawatra en 2003, la Thailand Elite Card sera enterrée en catimini par le gouvernement Abhisit, soulagé de pouvoir se débarrasser de ce fiasco commercial et médiatique.

Malgré ce précédent peu glorieux, la « Carte Elite » est sur le point de redémarrer, mais avec des conditions un peu plus réalistes que la précédente version.

« Il y a eu quelques ajustements importants en fonction du changement de l’environnement des affaires et du consensus du gouvernement thaïlandais, sur les privilèges, les conditions d’achat, ainsi que les outils de marketing et kits de vente. »

a déclaré Ms. Vilaiwan Twichasri, gouverneur adjoint de la TAT (Tourism Authority of Thailand).

Un carte à 2 millions de baht

La TAT table sur environ 1.300 nouveaux membres en un an avec une campagne d’adhésion principalement ciblée sur la Chine, Hong Kong, Taiwan, l’Inde, la Russie, les pays de l’ASEAN et de la Communauté des Etats indépendants (CEI).

Aux termes des nouvelles conditions d’adhésion, les titulaires pourront rejoindre le nouveau programme en payant une adhésion initiale de deux millions de bahts (environ 52.000 euros), suivie d’une redevance annuelle de 20.000 bahts sur une période de validité de 20 ans. Les titulaires de la carte pourront bénéficier d’un visa à entrées multiples de cinq ans en Thaïlande.

L’un des privilèges les plus importantes est l’utilisation gratuite des installations de golf et de spa 24 fois par année civile. Ils seront également en mesure de se prévaloir de la Thaïlande Elite Assistance Personnelle (EPL) à l’aéroport de Suvarnabhumi et l’aéroport de Phuket, avec un guichet fast-track aux guichets de l’immigration et des transferts de l’aéroport par limousines. Ils auront également un accès à un centre d’appel 24 heuressur 24 pour une assistance spéciale.
Lire aussi Fin de parcours calamiteux pour la Carte Elite – Tourisme – thailande-fr
Follow us: @thailandefr on Twitter | thailandefr on Facebook

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire