Catégories
Tourisme Voyage

Fin de parcours calamiteux pour la Carte Elite

En sursis depuis plus d’un an en raison de graves difficultés financières, Thailand Privilege Card Co (TPC), l’organisme chargé de la commercialisation de la Carte Elite, sera définitivement fermé d’ici 60 jours.

Cela devait être la mesure symbolique des années Thaksin, accordant des privilèges « à vie » aux détenteurs de haut de revenus tentés par l’expérience thaïlandaise, et c’est rapidement devenu un gouffre financier qui se termine aujourd’hui en fiasco médiatique.

Même les personnes assez riches pour avoir acheté une carte Thailand Elite sont aujourd’hui trop gênées pour en parler. Lancée en grande pompe avec  l’appui du gouvernement Thaksin Shinawatra en 2003, la Thailand Elite Card sera enterrée en catimini par l’actuel gouvernement, soulagé de pouvoir se débarrasser de ce fiasco commercial et médiatique.

Le ministère du Tourisme et Sports, par le biais de l’Autorité du Tourisme de Thaïlande (TAT) est l’unique actionnaire de TPC, qui sera chargé de l’éventuelle compensation d’environ 2500 membres qui ont déboursé entre 1 et 1,5 million de baht pour faire partie de l’Elite (à vie).

Thailand elite Card
Le temps de gâte pour la Carte Elite de Thaïlande qui s'achève sur un constat d'echec et de faillite qui pourrait couter cher à la TAT qui a piloté l'opération sous Thaksin

Le ministère du Tourisme a demandé au gouvernement de provisionner 2,5 milliards de baht pour indemniser les membres et le personnel.

Le gouvernement Thaksin avait prévu d’attirer un million de riches abonnés en cinq ans et d’engranger ainsi des revenus de 1 trillion de bahts qui auraient suffit à couvrir les nombreux privilèges promis aux adhérents. Mais avec seulement 2.565 membres de 65 pays pendant ses huit années de fonctionnement, la Carte Elite a accumulé des pertes de plus de 1,4 milliards de baht.

Lancée en 2003, la Carte Elite prévoyait entre autres avantages la délivrance d’un visa de tourisme valable 5 ans, l’accès privilégié à des terrains de golf haut de gamme, hôtels, spas, restaurants, spectacles et même le «droit de posséder des terres en Thaïlande », une promesse qui ne sera jamais suivie d’effet.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

2 réponses sur « Fin de parcours calamiteux pour la Carte Elite »

C’est en effet une mesure typique de l’ère Thaksin, jusque dans son résultat déficitaire (financement de privilèges de filthy-rich par les impôts de la classe moyenne).

Dommage que la Cour ne soit pas allée jusqu’à autoriser la récupération des pertes sur les sommes confisquées à Thaksin …

Tout à fait…
Ce truc était outrageux, ridicule, superficiel et vraiment ‘noovo’.
On préférerait voir le BOI émettre une carte (à un prix raisonnable) qui faciliterait vraiment l’implantation des entreprises étrangères désireuses d’investir dans le Royaume. Avec par exemple exonération des visa-runs trimestriels, accès au crédit local, abonnement à des clubs de networking qui tiennent la route,…etc.
Cela serait vraiment de « l’Amazing Thailand ».
Pour l’instant, c’est toujours « T.I.T. »

Laisser un commentaire