Catégories
Tourisme

La Thaïlande, une destination dangereuse ?

La couleur des chemises a changé, mais les effets sont pour le moment comparables en ce qui concerne l’image de marque de la Thaïlande : le royaume fait de nouveau la une des médias internationaux, avec des photos de foules en colère qui occupent le centre de Bangkok.

Vue de Bangkok, l’agitation médiatique autour des manifestations pro Thaksin parait parfois un peu exagérée : les rassemblements de rue font maintenant presque partie du quotidien en Thaïlande, depuis au moins trois ans.  Si on évite le quartier du gouvernement et du Parlement, les problèmes causés par les récents événements sont très limités, voire inexistants. Toutefois l’occupation prolongée de la place de Sanam Luang par les « chemises rouges » rend compliqué, voire impossible l’accès aux lieux touristiques proches comme les temples de Wat Phra Keo, Wat Po et le Royal Palace. Sinon la vie continue en Thaïlande, et beaucoup de Thaïlandais sont davantage préoccupés par les conséquences de la crise économique que par la énième manifestation de « chemises », peu importe la couleur.

Le respect des régles élémentaires de sécurité fait souvent défaut en Thailande

Mais il n’empêche : l’inévitable couverture médiatique de ses rassemblements cause du tort à l’industrie du tourisme, et provoque parfois des réactions irrationnelles. Récemment un article du très sérieux quotidien The Telegraph (UK) classait la Thailande parmi les 20 destinations les plus risquées dans le monde aux cotés de pays comme l’Afghanistan, l’Irak ou le Zimbabwe….

Cette fois ci encore, plusieurs pays ont recommandé à leur ressortissants de repousser à plus tard leur déplacements à Bangkok.

L’ambassade de France recommande aussi d’éviter les lieux de rassemblements, et la frontière Thailande – Cambodge autour du temple de Preah Vihear, où des échanges de tir ont eu lieu la semaine dernière.

1/ L’Ambassade de France renouvelle ses conseils de prudence et recommande aux ressortissants français d’éviter les lieux de ces manifestations (cf. plan de Bangkok) .
2/ Une situation toujours tendue prévaut autour du temple de Preah Vihear, localisé à la frontière entre le Cambodge et la Thaïlande. Il est donc recommandé aux voyageurs de surseoir à tout déplacement autour de ce site.

En dehors des problèmes politiques, qui ne concerne en général que les grandes agglomérations de manière ponctuelle, la Thaïlande est un pays très sûr pour les voyageurs, ce qui ne veut pas dire sans danger.
Explication : la violence à l’encontre des personnes, les agressions physiques et les vols à main armée sont rares en Thailande, en revanche, il n’y a pas de véritable contrôle et de sanctions pour le non respect des règles élémentaires de sécurité, dans plusieurs domaines de la vie quotidienne.

A Bangkok, rien ne vous empêche de sauter sur un moto taxi et de faire une petite virée « poignée dans le coin » sans casque, et à vos risques et périls. Dans ce cas précis, vous serez au moins en partie responsable des dégâts. Le code de la route est un ouvrage assez théorique, et désuet, pour une majorité de conducteurs thaïlandais. La consommation d’alcool au volant est une infraction mineure dans le royaume, et les accidents dus à l’ivresse sont fréquents.
En dehors des manifestations, le plus dangereux en Thaïlande, reste sans doute la conduite en voiture : souvent pas très zen, voire carrément agressive dans certains cas.

Toujours selon l’Ambassade de France:

Les accidents de la circulation sont extrêmement nombreux. Leurs conséquences sont souvent dramatiques pour les conducteurs de véhicules à 2 roues. Il faut donc être extrêmement prudent si vous êtes amené à conduire ce type de véhicule, porter impérativement un casque, conduire à gauche et lentement. La signature d’un contrat de location avec souscription d’une assurance tous risques est vivement recommandée. Il est donc conseillé de tenir compte de ce critère pour le choix du loueur, certains d’entre eux n’en proposant pas.

Pour mémoire, la Thaïlande a commencé l’année 2009 sur un bien triste bilan: 60 personnes sont mortes dans l’incendie d’une boite de nuit d’Ekkamai à Bangkok. Le week end du nouvel an, avait aussi fait 226 morts et 2500 blessés sur les routes, avec une majorité d’accidents dus à l’alcoolémie. Depuis la tragédie du Santika, aucune mesure n’a été prise pour améliorer la sécurité dans les clubs de Bangkok. Avoir des issues de secours dans une discothèque n’empêche pas de s’amuser, et n’a jamais provoqué la faillite d’un patron de boite. Entre temps l’enquête de police à démontré que le Santika avait déjà fait l’objet d’une fermeture suite à de multiples problèmes administratifs et judiciaires. Mais a aucun moment les responsables (ceux qui ont redonné l’autorisation d’exploitation sans procéder aux vérifications) n’ont jamais été sérieusement inquiétés.

Autre exemple : en mars dernier, un bateau plongée transportant 23 touristes a fait naufrage au large de Phuket. Bilan quatre morts, et encore une fois quelques interrogations sur le respect des normes de sécurité. De fait lorsque l’on s’embarque à destination d’une des nombreuses iles qui font le bonheur des touristes en Thaïlande, il est plutôt rare, voire exceptionnel, de trouver des gilets de sauvetage, en nombre suffisant et en état de servir. En ce qui concerne l’application de la loi, et des règlements élémentaires de sécurité, c’est la “mai pen rai” attitude qui prévaut le plus souvent en Thaïlande. Mieux vaut le savoir avant de partir.

Thai Property Group

Avatar

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

3 réponses sur « La Thaïlande, une destination dangereuse ? »

bon jour je suis pas tout a fait d’accord avec mes collegues certe je vis en thailande depuis trois ans je me suis marier j’habite dans un endroit qui est ? on va dire europe en thailande et j’ai la chance de visiter divers regions et je la trouve differente avec les avantages et les inconvenients le probléme routier je me rapproche sur l’infos du journaliste car c’est un probléme permanent pas d’assurance pas de contrat pas d’etat des lieux enfin l’ambrouille qui d’un reve se transforme en cauchemard et se n’est pas tous si il vous arrive de vouloir acheter ou faire une activiter sa sera le chemin de croix en etant uniquement le virtuel et feux de paille la vie est belle ici mais j’avous que la france me manque et que je voyage 3fois fois par ans pour retourner a mes sources dans notre pays certe avec ma femme qui apprecie aussi tant la famille que l’environnement j’habite dans le sud en france le soleil et la mixité des gens on certe facilité intégration de ma femme je le répéte la thailande est a la fois le réve comme le cauchemard et il faut etre vigilant sur tous sans laisser exeption car sa deviend dramatique

bonjour,cher zago je vous trouve assez juste sauf sur la sécurité routiére qui est vraiment dangereuse sans vigilance accrue! je suis franco thai je vie aujourd’hui a chiang mai (nord thailande) et je peut assuré que sur deux roue je vois réguliérement des accidents et moi meme je fait trés attention en deux roue car beaucoup de conducteurs de voiture sont inconscients et se foutent totalement des motobike.
Pour cela il faut se méfier au feu rouge en thailande : ils ne sont pratiquement jamais respectés en ville croyer moi, et egalement des conducteur souvent jeune de deux roue traverse a des vitesses folles!
Sinon je dirait que le plus dangereux sur la route est la pollution qui est insoutenable a chiang mai et bangkok en particulier, voila je voulais apporter mon avis sur le thème.
Ensuite de manière globale le danger de délinquance a chiang mai est vraiment faible comparé a la france ! les bagarres sont rare ou souvent pour les même cause : l’alcool ou d’un amour déchu!
je finirais sur la même conclusion que mon ami zago n’accusant néanmoins personne de faire du sensationnel : a ce jour la Thailande n’a rien d’un pays dangeureux, soyont un peu réaliste sur le fond, la forme chacun la trouve s’en fait son avis…

Bonjour, Je vis en Thailande en qualité de retraité et j’y ai une vie tellement plus facile et agréable que ce que j’ai connu en France, sans meme parler du niveau de vie qui pour moi y est nettement supérieur à ce que je vivrais en France. Je rentre pourtant à Paris régulierement mais le moins longtemps et le moins souvent possible. Tout cela pour confirmer, alors que je le vis quotidiennement, que le danger n’est pas en Thailande, IL N’existe pas. Le respect, la politesse, la gentillesse et le sourire sont partout. bien sur que je n’ai pas un comportement de touriste conquistador qui se croit tout permis comme il m’arrive de le voir assez souvent. Je fais environ 18000 km par an avec la voiture que j’ai achetée et suis toujours vivant car je sais que les autres conducteurs sont différents de moi et qu’ici, la civilisation de l’automobile et du trafic routier n’est pas encore completement digérée, cela ne fait pas encore totalement parti de la civilisation locale, (le danger il est sur 2 roues)mais la logique veux que ce soit au nouvel arrivant, à l’étranger, à s’adapter à leurs style de vie et aux habitudes locales, d’autant que ce n’est jamais difficile et que souvent vous etes aidé et pardonné en cas d’erreur, y compris par la police. Moi je trouve au contraire que les populations européennes devraient venir fair ici des stages de « bonne conduite » (dans tous les sens du terme)…A mon avis la France pays de l’assistance et particulièrement dans ses grandes cités urbaines est un pays beaucoup plus dangereux que la Thailande, y compris à ce jour…Messieurs les journalistes, retenez vous, informez vous, renseignez vous et trouvez d’autres arguments pour vendre vos articles ou pour créer le sensationnel ou mieux, venez vivre sur place et informez objectivement ceux qui n’auraient pas votre chance de la réalité Non, je confirme, à ce jour la Thailande n’a rien d’un pays dangereux, je le sais, j’y vis…

Laisser un commentaire