Catégories
Edito Tourisme Voyage

Peut-on encore partir en vacances en Thaïlande?

Au vu de l’ampleur de la catastrophe qui frappe le royaume, et de la littérature exagérément optimiste que diffusent les agences de voyages et tour-opérateurs, il est encore temps de se poser la question.

Au vu de l’ampleur de la catastrophe qui frappe le royaume, et de la littérature exagérément optimiste que diffusent les agences de voyages et tour-opérateurs, il est grand temps de se poser la question.

Si pour vous la Thaïlande se limite aux plages de Phuket ou aux bars de Pattya, vous n’aurez sans doute pas besoin d’annuler votre voyage: de toute façon quand vous partez en vacances, ce qui vous intéresse avant tout ce sont les trois à cinq mètres carré de sable qui entourent votre parasol et votre tube de crème solaire.

Si par contre vous avez l’intention de vraiment visiter un pays, ailleurs que dans les aéroports et les cars climatisés, mieux vaut y réfléchir à deux fois avant de prendre votre billet pour Bangkok.

Bangkok Centre ville inondé
Selon le CETO: "Le centre de Bangkok et les sites touristiques de la capitale sont épargnés"....Photo: Bangkok Post du 26 octobre.

 

La méconaissance ou le cynisme de certains intervenants dans l’industrie du voyage à en effet de quoi surprendre.

Le CETO (Association des Tour-Opérateurs) considère en effet que

“les conditions opérationnelles restent réunies pour continuer la programmation des destinations touristiques”,

dans un communiqué en date du 25 octobre 2011.

“Les destinations balnéaires ne sont absolument pas affectées par les inondations. L’aéroport international Suvarnabhumi de Bangkok fonctionne normalement. Des compagnies aériennes dont Thaï Airways et Orient Thai Airlines y assurent des rotations domestiques, permettant de rejoindre ces destinations balnéaires”,

précise l’Association des Tour-Opérateurs.

“Le centre de Bangkok et les sites touristiques de la capitale sont épargnés. Les Tour-Opérateurs et leurs réceptifs mettent tout en œuvre pour assurer le bon déroulement des programmes.

Ca ne vous choque pas ? Question de point de vue sans doute…

Maintenant imaginez un ami thaïlandais qui veut venir passer ses vacances en France, et qui vous demande conseil.

 373 Français sont morts des suites des inondations, Orly inondé est fermé et transformé en centre d’accueil pour réfugiés

Par chance vous habitez le centre de Paris, pas trop près de la Seine, et pour le moment vous avez les pieds au sec. Mais toute l’ile de France est littéralement noyée sous un à deux mètres d’eau, les Yvelines sont un immense lac où surnagent quelques cimes de platanes et pointes de clocher, et ses habitants on trouvé refuge dans l’aéroport d’Orly, lui même fermé car complètement inondé.

Les liaisons ferroviaires au départ de Paris sont interrompues naturellement et les écoles ont décidé de fermer pour une semaine. Le gouvernement a aussi déclaré cinq jours fériés dans les zones sinistrées pour permettre aux habitants de s’organiser.

Mais rassurez vous cher ami, Roissy tient le coup, donc tout va bien. 373 Français sont morts des suites des inondations, plus de 600000 sont malades et 2 millions et demi de foyers sont directement touchés. 14000 usines ont aussi du fermer leurs portes, mettant au chômage technique 650.000 personnes, et bien entendu la télévision et les journaux ne parlent que de ça en boucle du matin au soir.

Dans Paris on ne trouve plus un bouteille d’eau potable, les magasins sont vides car les habitants ont stocké des provisions en attendant l’inondation du centre ville, que le gouvernement estime désormais probable à 50%.

Franchement, vous vous sentez de conseiller à votre ami de venir en vacances en France comme si de rien n’était parce que la tour Eiffel est toujours ouverte et qu’il pourra toujours prendre un avion pour la Corse ou tout va bien ? Moi pas.

 

 

  • « Les destinations balnéaires ne sont absolument pas affectées par les inondations. L’aéroport international Suvarnabhumi de Bangkok fonctionne normalement. Des compagnies aériennes dont Thaï Airways et Orient Thai Airlines y assurent des rotations domestiques, permettant de rejoindre ces destinations balnéaires »

    C’est pourtant vrai ici à Krabi soleil persistant,
    par contre les clients se font rares…

    Il faut prendre en compte dans votre analyse pertinente que la plupart des touristes ne restent habituellement sur Bangkok que 2 jours, visitent ensuite Chiang Mai et autre pour finir leur séjour dans 1 station balnéaire.
    Mais toute la Thaïlande va être affecté par les répercutions de ces inondations…

    La main est malade on coupe le bras?

  • Je ne partage pas du tout cette analyse ! Au contraire, il faut participer au rebondissement économique de la Thaïlande en maintenant les séjours prévus et pour ceux qui ne connaissent pas ce magnifique Pays est de le découvrir justement avec un autre regard en apportant nos devises qui contribueront même modestement à l’aide économique dont ce pays à besoin dans cette catastrophe météorologique.
    Je ne soutient pas les Tour Opérateurs pour autant, mais je crois qu’en ces temps difficiles pour ce pays, c’est faire face à notre sens humaniste et humanitaire ! Pour tous ceux qui pensent qu’ils peuvent être des “acteurs”dans ce sens avec humilité et respect pour le peuple Thaïlandais, allez en Thaïlande ! Nous, nous irons comme prévu pour la énième fois au cœur de la Thaïlande que nous aimons!

  • Waou, je me suis inscrite juste pour vous répondre car je trouve votre article inapproprié.

    La Thaïlande est un pays qui vit en partie grâce au tourisme pourquoi pénaliser toute une économie touristique en refusant d’y aller.
    La moitié des touristes ne compte pas rester sur Bangkok seulement, si oui c’est a eux de voir dans quels conditions ils désirent voyager.

    EN ATTENDANT, SI UN AMI VENAIT PASSER SES VACANCES SUR LA COTE D AZUR EN AUCUN CAS JE LUI DIRAIT D ANNULER SON VOYAGE CAR PARIS ET INONDE.. ENCORE MOINS S’IL AVAIT DEJA MIS 1500 EUROS DANS LE VOYAGE ET QU’IL NE POURRAIT PAS SE FAIRE REMBOURSER..

    Pour tous les thaïlandais qui vivent du tourisme dans le Sud ou dans d’autres autres régions non inondées, pourquoi les faire payer en plus la répercussion des inondations de leur pays..

    A vous écouter plus personne n’irait en Thaïlande et je crois qu’en plus des conséquences nombreuses (humanitaire, sociale sanitaire, economiques..)des inondations du Nord on rajouterait une grosse diminution du tourisme qui fait vivre un bon nombre de Thaïlandais.

    Bangkok ne représente pas toute la Thaïlande même si elle en est la capitale.

    Cessez de vouloir effrayer tout le monde. Bien sur qu’on prend en considération cet évenement tragique.

  • Je conseillerais à mon ami: d’aller voir la tour Eiffel, et le Louvre, puis d’aller à Lille boire une bonne bière dans un café typique, ou de visiter la cathédrale de Chartres, D’aller voir le Viaduc de Millau et les causses lozériens… De faire les gorges du Verdon en Kayak… De faire du trecking dans la vallée des merveilles dans le Mercantour… Je lui dirais c’est dommage de ne pas pouvoir faire les 25 bosses de Fontainebleau mais ce sera pour la prochaine fois!;-)

    Je lui dirais tu as de la chance de ne pas être venu en 2003 pendant la canicule où nous avons perdu plus de 10 000 personnes…

    Mais effectivement je suis française et je me demande si il est bien raisonnable de partir en vacances en Thaïlande…