La Thaïlande a décidé de rouvrir ses frontières aux ressortissants de 46 pays à faible risque le 1er Novembre, au lieu de seulement cinq annoncé précédemment.

En outre le couvre-feu toujours en vigueur à Bangkok et dans 16 autres provinces sera levé à partir du 31 Octobre, mais les bars, pubs et karaoke situés dans les provinces ouvertes aux voyageurs sous le modèle « bac à sable » resteront fermés et les rassemblements de plus de 500 personnes sont toujours interdits.

46 pays à faible risque de contagion à Covid-19

Les 46 pays, dont les citoyens seront autorisés à entrer en Thaïlande sans quarantaine s’ils répondent aux exigences fixées par le gouvernement thaïlandais, sont l’ Australie, l’Autriche, Bahreïn, la Belgique, le Bhoutan, le Brunei Darussalam, la Bulgarie, le Cambodge, le Canada, le Chili, la Chine, Chypre , République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Israël, Italie, Japon, Lettonie, Lituanie, Malaisie, Malte, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Norvège, Pologne, Portugal, Qatar, Arabie saoudite, Singapour, Slovénie, Corée du Sud, Espagne, Suède, Suisse, Émirats arabes unis, Royaume-Uni, États-Unis et Hong Kong.

Touristes vaccinés et tests PCR

Les touristes étrangers en provenance des pays à faible risque doivent être complètement vaccinés avec deux doses d’un vaccin reconnu, avoir des résultats négatifs à un test RT-PCR effectués pas plus de 72 heures avant leur arrivée en Thaïlande, passer un autre test RT-PCR dans les 24 heures suivant leur arrivée , avoir une couverture d’assurance maladie d’au moins 50 000 USD pendant leur séjour en Thaïlande, avoir une confirmation écrite ou électronique des réservations d’hôtel et avoir des résultats de test négatifs avant de voyager dans le pays sans quarantaine.

En rouvrant les frontières de la Thaïlande à d’autres pays, le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a expliqué, dans un message Facebook jeudi soir, qu’il entend prendre en compte avec cette décision le fait que plusieurs autres pays de la région, comme Bali en Indonésie, les Philippines, l’Australie et la Malaisie, ainsi que les États-Unis, ont déjà fait des annonces similaires.

« La Thaïlande doit aller plus vite et bouger maintenant. Si nous attendons que tout soit parfait, nous raterons l’occasion et les touristes pourraient s’orienter vers d’autres pays ».

Le Premier ministre Thaïlandais M. Prayut Chan-o-cha

Reconnaissant un risque accru d’infections au COVID-19 à la suite de ce changement de plan, le Premier ministre a déclaré que le risque en valait la peine car la Thaïlande, comme de nombreux autres pays, est désormais mieux à même de faire face à la maladie du Covid et a appris à vivre avec le virus.

Il a souligné la nécessité pour tout le monde en Thaïlande de ne pas baisser la garde et de se conformer aux mesures de sécurité de base, telles que le port de masques faciaux en public, le respect de la distanciation sociale et le lavage régulier des mains avec des désinfectants.

À partir du 1er novembre, les Français arrivant en Thaïlande seront donc dispensés  de quarantaine, à condition de respecter sept conditions :

  1. Arriver par avion d’un des 46 pays autorisés par le ministère des affaires étrangères (voir liste des pays ici) considérés comme étant à faible risque, et y avoir séjourné au moins 21 jours avant le départ.
  2. Présenter un certificat de vaccination complète pour deux doses d’un vaccin COVID-19 reconnu par la Thaïlande.
  3. Présenter le résultat d’un test COVID-19 RT-PCR négatif effectué dans les 72 heures avant l’arrivée en Thaïlande.
  4. Pouvoir justifier d’une couverture d’assurance maladie d’au moins 50 000 USD.
  5. Avoir une confirmation écrite/électronique d’une réservation d’hôtel SHA ou ASQ en Thaïlande.
  6. Télécharger et installer une application spécifiée à votre arrivée à l’aéroport et passez un test RT-PCR dans les 24 heures suivant votre arrivée.
  7. Présenter des résultats de test négatifs avant de pouvoir voyager dans le pays sans quarantaine.

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

15 replies on “La Thaïlande rouvre ses frontières à 46 pays à faible risque le 1er novembre”

  1. Savez vous si la Polynésie française est acceptée au même titre que la France

  2. Bonjour,

    Je n’arrive pas à trouver s’il est possible de faire escale par l’un des 46 pays listés. Pour le moment, les vols au départ de Paris passent par les Emirats Arabes Unis ou la Finlande. Mais est-il possible d’être refusé car techniquement, on ne passe pas 21 jours dans le pays d’escale…
    Merci !

    Bonne journée

  3. aucun pays africains alors que des pays comme la france sont 100000 fois plus contamines que la plupart des pays africains

  4. Bonjour je souhaite venir en thailande a partir de 16 dec. J’aimerai d’abord atterir a bangkok y passer 3 jours et reprendre un avion pour phuket pour le reste de mon séjour. Pensez vous que cela sera possible apres le 1 er nov ?
    Et sous quelle condition ?
    Merci d’avance pour votre réponse.

    1. Ça semble possible. Vous aurez juste une journée de quarantaine à faire à Bangkok… Si ça ne change pas trop d’ici là.

  5. Peut-on prendre un SHA + n’importe où ? C’est-à-dire, pas forcément à Phuket ou KOh Samui ?

  6. Doit-on rester 7 jours en hôtel SHA ? Arrivée prévue en Thailande le 1er novembre.
    J’ai une escale entre Bordeaux et Bangkok aux Pays-Bas, qui ne figure pas dans la liste des pays autorisés, cela est-il bloquant pour rentrer en Thailande ?

    1. Non a priori c’est une journée à partir du 1er novembre. L’escale ne compte pas, c’est le pays de départ qui est pris en compte.

      1. Merci de votre réponse. D’autre part, mes 2 doses de vaccin moderna ont été faites avec 2semaines et demi d’intervale, or je vois qu’il faut un certificat de vaccination en vigueur (donc avec 4 semaines d’intervale…). Mon entrée en Thailande risque-t’elle d’être compromise ? Sachant qu’il faut présenter un certificat de vaccination avec les dates de vaccin et le nom du vaccin notifiée sur le dicument, ainsi que notre numéro de passeport, le nom du fabriquant du vaccin et le numero de lot etc, etc… où peut-on donc se procurer un tel document ?

  7. C’est un scandale qu’on ne trouve pas un pays comme le Maroc où les cas de Covid sont parmi les plus bas du monde et que le taux de vaccination seconde dose est égal à la France. On ne comprend pas cette logique.

  8. Le CoE est toujours obligatoire,
    mais le sera t’il au mois de novembre ?
    Départ prévu le 17/11

    1. Oui pour le moment le CoE est toujours en vigueur

Comments are closed.