Akawat Laowonsiri, professeur de droit, s’est récemment exprimé sur les droits des travailleurs du sexe lors du séminaire sur le projet «Examen du projet de loi sur la prévention et la répression de la prostitution», organisé par l’Université de Thammasat.

Le chercheur souhaite protéger davantage les travailleurs du sexe, notamment les femmes, majoritairement discriminées par le travail.

«Les travailleuses du sexe devraient être libres de refuser de fournir un service et devraient avoir le droit d’être traitées équitablement et rémunérées sur le lieu de travail.»

Selon lui, les principaux changements sur la loi de la prostitution doivent se faire sur un point spécifique, celui de la santé et du bien-être.

Par exemple, une loi pourrait protéger les droits du conjoint d’un travailleur du sexe atteint d’une maladie sexuellement transmissible, équivalent à la couverture universelle.


C’est notamment pour cela qu’une légalisation de ce travail est nécessaire. La société doit évoluer avec tous les cas de métier dans un monde en pleine mutation, explique-t-il.

Le Dr Akawat Laowonsiri a confirmé que son étude montrait un déclin constant de la prostitution en Thaïlande depuis la guerre du Vietnam, alors que l’industrie était à son apogée.

La prostitution plus sévèrement punies en Thaïlande

Des peines plus sévères ont récemment été introduite en Thaïlande, avec une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 20 ans, pour les personnes qui vivent de la prostitution, qui bénéficient de la prostitution, les proxénètes ou des personnes qui attirent les autres dans le commerce du sexe.

Source : Thai PBS

3.8/5 (6 Reviews)

1 commentaire

  1. La prostitution est une corruption qui détruit de l’intérieur. Il n’y a pas de travailleurs du sexe, on a certainement employé ce terme de travailleurs pour s’adapter à la présence occidentale nécessaire financièrement. Et heureusement que l’humanisme est loin d’impressionner les lois traditionnelles donc divines qui règnent en Thaïlande. Bref on ne va pas citer les tentatives de subversion dans différents domaines qui sont passées depuis longtemps en Europe mais qui ne passeront pas ici.

Laisser un commentaire