Catégories
Société

La Thaïlande classée 62e sur 70 pour son niveau d’anglais

La Thaïlande se classe 62e seulement sur les 70 pays répertoriés dans un classement mondial des compétences en anglais effectué par EF Education First.

L’anglais est aujourd’hui largement acceptée comme la langue internationale principale, et considérée comme une compétence de base du système éducatif.

Mais pas de manière équivalente tous les pays: la Thaïlande se classe 62e seulement sur les 70 pays répertoriés dans un classement mondial des compétences en anglais effectué par EF Education First.

La cinquième édition du rapport montre également une tendance inquiétante pour la Thaïlande: le pays enregistre peu ou pas d’amélioration au cours des cinq dernières années

englishtrendthailand
La Thaïlande n’a pratiquement fait aucun progrès en anglais au cours des cinq dernières années. Source : http://www.ef.co.th/epi/regions/asia/thailand/

Le classement annuel de l’English Proficiency Index EF (EF EPI) classe 70 pays sur la base de données recueillies auprès de plus de 910.000 adultes qui ont effectué des tests d’anglais en ligne en 2014. EF English Proficiency Index (EF EPI), est le plus grand classement mondial de pays en fonction de leur niveau en anglais.

Le rapport identifie les tendances mondiales et régionales d’apprentissage de la langue anglaise, et analyse la relation entre les compétences en anglais des pays et leur compétitivité économique.

La Thaïlande affiche un score de 45.35 sur 100, tandis que la Suède (70,94) occupe la première classe du classement, suivi par les Pays-Bas (70.58) et le Danemark (70,05).

Dans les pays asiatiques, Singapour est classé 1er avec un score de 61,08, suivi par la Malaisie (60,30), l’Inde, la Corée du Sud et le Vietnam au 6e rang (53.81).

En Asie, seule la Mongolie et le Cambodge ont un score inférieur à la Thaïlande.

Deux pays de l’ASEAN (Singapour et la Malaisie) sont en tête du peloton en Asie, suivie par Vietnam et  l’Indonésie au 8e rang (52,91).

englishskills
Seuls deux autres pays d’Asie, la Mongolie et le Cambodge, affichent un score inférieur à la Thaïlande
  • L’Asie affiche un bon niveau de compétence en anglais mais très inégal, avec trois pays dans le haut du classement ainsi que plusieurs dans la partie la plus basse.
  • Dans le monde entier, les niveaux de compétence en anglais sont les plus élevés chez les jeunes adultes de 18-20 ans. Toutefois, au niveau mondial, la différence entre les cohortes d’âge sont extrêmement faibles pour les adultes de moins de 30 ans.
    Au niveau national, certains pays, montrent des différences générationnelles énormes et d’autres presque nulles.
  • L’anglais est une compétence essentielle pour le développement de la science et l’ingénierie. Les pays qui ont la plus forte maîtrise de l’anglais sont aussi ceux qui ont le plus de chercheurs et de techniciens par habitant, ainsi que les plus grandes dépenses pour la recherche et le développement.
  • L’interaction entre maîtrise de l’anglais et le revenu national brut par habitant semble être un cercle vertueux : améliorer les compétences en anglais fait monter les salaires, ce qui à son tour encourage les gouvernements et les particuliers à investir davantage dans la formation en anglais.

La Thaïlande doit améliorer son niveau d’anglais pour se préparer à l’AEC

Plusieurs études suggèrent que la qualité de la main-d’œuvre thaïlandaise qualifiée dans tous les domaines doit être développée afin de la préparer à la libre circulation des professionnels de l’ASEAN, après la création de la Communauté économique de l’ASEAN (AEC) d’ici la fin de 2015.

Une plus grande ouverture économique signifie également une plus grande concurrence.

Avec la prochaine intégration économique de l’AEC, les personnes bilingues et multilingues seront très avantagées pour occuper des postes de travail qualifiés et obtenir des promotions.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • Concernant ce classement de l’anglais en asie, je doute de son sérieux. Exemple Taiwan devant Hong Kong, cela me semble tres improbable. Il suffit d’aller dans ces deux pays pour comprendre, surtout que Honkong est une ancienne colonie anglaise, trouver l’erreur…….

  • À part ça la France n’est jamais que la dernière en Europe, le seul et unique pays en jaune de toute l’Europe = low proficiency. Ici à Koh Samui certains Français ne parlent que 3 mots d’Angl;ais et pas du tout le Thaï, je me demande vraiment comment ils se débrouillent? D’autant qu’à mon avis l’Anglais n’est pas suffisant en Thaïlande, ce que confirme bien cet article d’ailleurs. J’ai la double nationalité Franco-Britanique, Anglais courant mais j’apprends sérieusement le Thaï, quand à l’Anglais je ne le parle guère plus “normalement” mais comme les Thaïs =Thaïglish et ils comprennent beaucoup mieux, sinon ils font semblant de comprendre 🙂