Catégories
Société

Sécurité routière : la Thaïlande 3e pays le plus dangereux au monde

En fait la Thaïlande mérite plutôt la première place dans ce classement où les gagnant sont les perdants : seuls l’ Érythrée et la Libye font moins bien que le royaume, mais il s’agit de pays qui ne sont pas du tout dans la même catégorie que la Thaïlande en terme de développement.

En fait la Thaïlande mérite plutôt la première place dans ce classement où les gagnant sont les perdants : seuls l’ Érythrée et la Libye font moins bien que le royaume, mais il s’agit de pays qui ne sont pas du tout dans la même catégorie que la Thaïlande en terme de développement.

D’ailleurs qui aurait l’idée de partir en vacances et de faire de la route en Érythrée ou en Libye ? C’est pourtant ce qu’acceptent de faire  les millions de touristes qui visitent la Thaïlande à chaque fois qu’ils prennent le bus ou montent dans un taxi.

La réalité commence d’ailleurs à se savoir, souvent à travers des récits et des photos publiés sur les média sociaux: plusieurs agences de voyages ont déjà menacé de retirer la Thaïlande de leur catalogue, si un véritable effort n’était pas entrepris pour améliorer la sécurité routière.

La Thaïlande championne mondiale de l’insécurité routière

A peu de chose près, la Thaïlande occupe la place peu enviable de championne du monde de l’insécurité routière, au troisième rang dans la liste des pays ayant les taux les plus élevés de décès dus à la circulation dans le monde avec 38 décès sur la route par 100 000 habitants  selon les dernières statistiques de l’OMS.

OMS accidents de la route
Avec 38 tués pour 100.000 habitants, la Thaïlande se situe très au dessus de la moyenne des pays d’Asie du Sud Est (18,5)

Les taux les plus élevés de tués sur la route se trouvent  cependant en Érythrée (48,4) et en Libye (40,5), des pays inexistants en terme de tourisme. En d’autres termes, le niveau de développement en matière de sécurité routière de la Thaïlande est proche de celui de l’Afrique subsaharienne, c’est à dire de la région la plus arriérée du monde.

Selon une enquête réalisée à partir des données recueillies par la police, 8% des automobilistes thaïlandais conduisent sans permis, et 36% utilisent leur téléphone portable en conduisant

Plus de 90% des décès sur les routes surviennent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire et, parmi ces pays, c’est dans la Région africaine et dans la Région de la Méditerranée orientale que les taux de mortalité sont les plus élevés. La Thaïlande représente une exception notable dans ce classement.

La Thaïlande affiche un taux de 38,1 décès sur la route par 100 000 habitants par an, et 118,8 décès sur la route pour 100 000 véhicules à moteur. Sont particulièrement concernés : les motocyclistes qui roulent sans casque.

Un facteur majeur d’accidents : la distraction au volant

Une enquête effectuée par Nielsen démontre que la distraction est une cause majeure des accidents survenus :  30% des automobilistes impliqués dans des accidents en Thaïlande ont été distraits en faisant autre chose.

De nombreuses distractions peuvent altérer la conduite mais l’essor récent, au niveau mondial, de l’utilisation du téléphone portable au volant pose de plus en plus de problèmes de sécurité. Le téléphone portable altère la conduite de plusieurs façons: il allonge le temps de réaction (notamment pour le freinage mais aussi pour la lecture de la signalisation routière) et amène le conducteur à ne pas rester dans sa voie de circulation ou encore à ne pas respecter la distance de sécurité.

L’envoi et la réception de SMS distraient aussi considérablement le conducteur, sachant que les jeunes sont particulièrement exposés à ce risque. Les conducteurs qui font usage de leur téléphone portable au volant courent quatre fois plus de risques que les autres d’être impliqués dans un accident. Les kits mains-libres n’offrent pas beaucoup plus de sécurité.

En savoir plus sur https://www.thailande-fr.com/actu/27031-pres-de-8-des-thailandais-conduisent-sans-permis#v3x4PTVa1JEbHT1p.99

Casque pour motocyclistes

thaitransport
Le casque pour motocyclistes, s’il est porté correctement, peut réduire de près de 40% le risque de décès et de plus de 70% le risque de traumatisme grave.

Lorsqu’une législation appropriée est appliquée, le taux de port du casque peut dépasser 90%. Pour réduire effectivement la gravité des traumatismes crâniens en cas de choc, les casques doivent être conformes à une norme de sécurité reconnue.

Ceinture de sécurité et dispositifs de sécurité pour enfant

Le port de la ceinture de sécurité réduit le risque de décès de 40% à 50% pour les passagers assis à l’avant et de 25% à 75% pour les passagers assis à l’arrière. On a constaté que, sous l’influence d’une législation le rendant obligatoire, le port de la ceinture de sécurité augmentait sensiblement. S’ils sont correctement installés et utilisés, les dispositifs de sécurité pour enfants réduisent de 70% environ les décès des nourrissons et de 54% à 80% les décès des jeunes enfants.

La moitié des tués sur les routes sont des «usagers vulnérables» (piétons, cyclistes et motocyclistes).

Seuls 28 pays, comptant 416 millions d’habitants au total (soit 7% de la population mondiale), disposent d’une législation adéquate concernant les cinq facteurs de risque d’accident de la route (la vitesse, la conduite en état d’ébriété, le non-port du casque ou de la ceinture de sécurité et la non-utilisation de dispositifs de sécurité pour enfants). Chaque année, près de 1,14 million de personnes décèdent dans un accident de la route et 20 à 50 millions d’autres sont blessées, parfois même handicapées.

Les accidents de la route entraînent des pertes économiques considérables pour ceux qui en sont victimes, leur famille et les pays dans leur ensemble. En effet, ils nécessitent des traitements coûteux (y compris pour la réadaptation) et des enquêtes, et entraînent une perte de productivité (et de revenu) pour la victime et les membres sa famille qui doivent interrompre leur travail (ou s’absenter de l’école) pour la prendre en charge.

Qui est exposé?

Plus des trois quarts (77%) des tués sur les routes sont des hommes. Chez les jeunes conducteurs, les jeunes hommes de moins de 25 ans encourent près de 3 fois plus de risques d’être tués dans un accident de voiture que les jeunes femmes.  Il existe un lien direct entre l’augmentation de la vitesse moyenne et la probabilité et la gravité d’un accident. En outre: les chances de survie d’un piéton heurté par une voiture sont plus grandes si celle-ci roule à 30 km/h ou à une vitesse inférieure; l’aménagement de zones où la vitesse est limitée à 30 km/h réduit le risque d’accident et est recommandé là où il y a beaucoup d’usagers vulnérables (p. ex. zones résidentielles, abords d’écoles);

Les lois qui interdisent la conduite à partir d’un taux d’alcoolémie de 0,05 g/dl, voire inférieur, permettent de faire baisser le nombre d’accidents liés à la prise d’alcool. Les contrôles aléatoires d’alcoolémie sur la route, qui peuvent faire baisser d’environ 20% le nombre d’accidents liés à l’alcool, se sont avérés très rentables.

Pour plus d’info voir le rapport complet de l’OMS ou la Fiche pays Thaïlande

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

18 réponses sur « Sécurité routière : la Thaïlande 3e pays le plus dangereux au monde »

Est-ce la proximité de la province de Chonburi (Pattaya) qui rend l’endroit mal famé?
Personnellement je conduis souvent dans la province de Chiang Mai, je n’ai jamais entendu parlé de ce genre d’attaque…
Pour le reste du sujet, c’est vrai que les accidents sont fréquents, surtout les motocyclettes.

J’habite au Vietnam et quand je vais à Bangkok, je suis surpris du respect du code la route et du civisme en général des thaïlandais. Tout est une question de perspective me semble t-il… Quel est le classement du Vietnam ?

Je ne partage pas du tout le point de vue de certains de vos lecteurs qui prétendent que les Thaïlandais étant chez eux ils font ce qu’ils veulent.
Nul ne peux d’un coté accepter les milliards de baths qui entrent dans le PIB du pays avec le tourisme de masse et d’un autre coté se laver les mains du sort des dits touristes..
J’habite la Thaïlande depuis plus de 10 ans . Tous les jours j’assiste à des scènes de la route inimaginables.
depuis 10 ans il y a eu environ plus de 300 000 tués sur la route, ce qui démontre le laxisme le plus total des gouvernements successifs.
L’irresponsabilité de ces dirigeants est assimilable à un crime contre l’humanité, si vous y ajoutez les accidents domestiques, les accidents du travail etc , vous dépassez ce que vous pouvez imaginer.
Tout le monde s’en fout surtout la police qui préfère toucher un pot de vin pour fermer les yeux plutôt que de prendre les mesures que les lois existantes lui permettent.
Il faut au contraire que cela se sache et le diffuser le plus largement possible pour que cela influe sur le tourisme, ça ne peut engendrer que des réactions salutaires

Je suis assez d’accord avec vous Simuong, il y a toujours cette petite arrière-pensée moralisatrice et colonialiste des « grands de ce Monde » et en particulier du pays de notre enfance, à vouloir dicter des grands principes, qu’ils en oublie volontairement…une définition du droit international qui est: Le principe de souveraineté…
Les Thaïs sont chez eux.
Et si, il est possible d’émettre des opinions ou des constats par des chiffres et des études qui peuvent toujours être contestés, il n’en demeure pas moins que c’est au peuple Thaï d’en décider…Pour cela et pour tout le reste…
Pourquoi pas des radars automatiques et des PV de stationnement?
Amicalement

Je ne suis absolument pas d’accord avec ce classement. Deux pays n’ont certainement pas été consultés pour ce sondage: La Chine et la Russie. La conduite en Thaïlande comparée à la Chine est sûre. Je sais de quoi je parle, j’y voyage depuis 18 ans et y ai habité 6 ans. Aucune connaissance du code de la route et aucune application, la route appartient seulement à celui qui conduit, le partage n’est pas connu. D’autre part, plus la voiture est chère, plus le chauffeur en impose

Si vous allez en Thaïlande en demandant d’avoir les mêmes règles qu’en France alors restez chez-vous.
N’oubliez pas que vous êtes des étrangers en Thaïlande et si vous ne supportez pas:go home
Les thaïs sont maitres chez eux et ce n’est pas une colonie française.

Je ne vois pas trop ce que la sécurité routière et la colonisation ont à voir !
Certains sont restés coincés au siècle dernier.
Je suis surpris de voir un commentaire aussi radical (voire fascisant) qui heureusement n’est que le reflet d’un intervenant. Il n’y en a qui se vexent vite et sont peu ouvert d’esprit à la critique constructive !
Cela me fait penser au général Prayuth Chan-ocha qui s’en est pris violemment aux journalistes, disant qu’il « exécuterait probablement » ceux qui n’ont pas « rendu compte de la vérité ».
https://www.thailande-fr.com/actu/33885-prayuth-menace-dexecuter-les-journalistes-trop-critiques-envers-le-regime#K32Vdt67hprhAeO9.99

Heureusement que mes amis thaïlandais ne sont pas comme cela !
Par contre c’est une bonne chose de voir que de voir le nombre de tués et blessés reculer sur les routes quelque soit le pays !
C’est certain qu’on ne demande pas en Europe à avoir les mêmes règles qu’en Thaïlande !
Nous ne voulons pas (par exemple) de son système de corruption généralisé et cette prostitution hypocritement inavouée et pourtant connue sur toute la planète !

Le port du casque sert uniquement à la police d’encaisser 400, 500 ou 600 Bath selon le « client ».
Le 95 % des casques ne sont pas homologués par des tests conformes.
Pour 80 Bath nous ne pouvons pas demander à un casque de nous protéger lors d’un d’accident… mais seulement d’une contravention !

Personellement je pense que les lois en Thailande sont faites pour que le peuple les transgresses.
en ISAN…. il y a des controles routiers qui ciblent systematiquement les deux roues…pas de casques…amende de 200 baths….et autorisation de rouler tout le reste de la journee sans casque..
j ai pu constater que des qu un controle est installe… tous les deux roues ..ou presque portent le casque….5 mn apres que le poste de controle soit leve…. tous les conducteurs de cyclos ou moto ne portent plus le casque….
on parle de securite… pourquoi la police ne fait elle pas le controle des feux des cyclomoteurs en meme temps que le controle des papiers… j ai quiestionne un agent …. sa reponse…. nous manquons de personnel..
je ne comprends pas pourquoi ces controles ne sont pas faits..
ici pres d un tiers des deux roues circule LA NUIT ….sans feux rouge … et bien sur sans eclairage de plaque d immatriculation…
alors ..lorsq u on me dit que les deux roues sont toujours prioritaires et qu en cas de choc c est toujours l automobiliste qui est le responsab le…. surtout si c est u n farang….
nous sommes pris en otages par les thais qui ne respectent pas leurs lois…. j ai de plus en plus de mal a accepter cela….mais com me me le dis mon amie… IT s THAILAND

Moi j’ai été récemment victime des » gangsters de la route » je conduisais tranquille, ma femme thai à côté de moi et notre fille derrière quand soudain une honda immatriculée de Bkk arrive à toute vitesse derrière moi quand j’effectuais un dépassement.

Donc je me rabats et la laisse passer , la honda me dépasse puis après reste devant moi et ralentis.
Il conduisais bizarrement , au bout de 5 minutes, je me décide à le dépasser , quand j’effectue le dępassement en question une autre honda arrive très très vite, me colle de très près, klaxonne, appel de phares + feux de détresse; étant saisi je me rabats au plus vite sur ma gauche quand au même moment la honda que je venais de dépasser viens se cogner contre moi.
Donc je m’arrête et le thai descends de sa honda très en colère et bien sure il voulais de l’argent.
Ma femme avais déjà vu ce genre de pratique sur internet, on s’est pas laissé faire mais après nous avoir fais du cinéma pendant 20 min on lui a finalement donné 1500 baths.

Donc j’en déduis que c’étais un coup monté depuis le début dès qu’il y en a un qui a vu ma tête de farang-sei. Après en avoir parlé autour de moi j’ai pu constaté que je n’étais pas le seul à qui c’était déjà arrivé et qu’ils avaient donné de plus grosses sommes d’argent que moi.

Les travaux engagés à Phuket montrent bien le souci des autorités de rendre la circulation plus sure. Le réseau routier peut rivaliser avec celui de France quant à sa qualité. Le port du casque a été rendu obligatoire depuis déjà plusieurs années, comme le port de la ceinture dans les voitures. Quant aux lignes blanches continues sur la route, les policiers savent très bien à quoi elles servent, puisqu’ils verbalisent ceux qui les coupent.

Albert soyons sérieux ou revenez en France et vous verrez que le réseau routier de France est supérieur et de loin a celui de la Thaïlande . (celui de Bangkok est pas mal mais pourrait mieux faire, mais les thaïs en général ne respectent pas le code de la route….)
Phuket fait des efforts mais bof bof….(par contre il est supérieur a celui de koh samui : lol )

Phuket reste ma seule référence, puisque c’est mon home. Par contre l’état des routes de Koh Samui m’est inconnu, puisque cela fait bien longtemps que mes pas ne m’y ont pas conduit. Quant au code de la route, en effet, il y a beaucoup à faire.

En Thailande, le pièges les plus dangereux sont les « passages pour piétons ». Ne vous fiez surtout jamais aux lignes blanches qui permettent normalement de traverser une chaussée, aucune voiture ne va s’arréter ni même ralentir pour vous. J’ai questionné quelques gradés de la police et il semble que ces lignes ne servent qu’à rendre la route plus jolie, ça fait bien d’avoir des routes qui ressemblent à celles des grands pays, c’est tout. Rawang, antaray!!!

Laisser un commentaire