Catégories
Santé Société

La dangereuse obsession des Thaïlandais pour la blancheur

L’obsession des Thaïlandais pour la beau blanche : un phénomène de société qui n’est pas sans danger pour la santé

Visages pâles au teint d’endives qui débarquez de votre lointaine contrée froide et nuageuse, sachez que vous faites paradoxalement des envieux dans les pays asiatiques qui chérissent la peau blanche, voire blanchie.

Critère de beauté, symbole de réussite sociale, la peau claire est une obsession en Asie et plus particulièrement en Thaïlande. En Chine, on rencontre le même type de fascination pour les visages pâles :

En Chine, la peau non-blanche est considérée comme inférieure. Elle enveloppe celles et ceux qui doivent travailler dehors.

témoigne Melissandre Varin dans un article intitulé Chine : pour en finir avec l’obsession de la peau blanche

Mais parfois la toxicité des produits employés met en péril la santé des consommateurs.

En Thaïlande l’obsession de la peau blanche vient de franchir un nouveau seuil avec la publicité d’un hôpital qui propose à ses clients de se faire blanchir le pénis, une procédure qui n’est pas sans risque selon le Ministère de la Santé.

“Le blanchiment du pénis par laser n’est pas nécessaire, c’est gaspiller de l’argent et cela peut entraîner plus d’effets négatifs que positifs”, a précisé le ministre dans un communiqué.

Pour se blanchir la peau, certains Thaïlandais ont recours à des produits ou des procédures, comme le blanchiment au rayon laser, qui peuvent se révéler toxique ou dangereux pour la santé.

Interrogée par l’AFP, Bunthita Wattanasiri, responsable du département en dermatologie à l’hôpital Lelux témoigne : “Ces derniers temps beaucoup de gens demandent la même chose. Nous avons environ 100 clients par mois, trois ou quatre clients par jour.”  La plupart ont entre 22 et 55 ans, et appartiennent, majoritairement, à la communauté LGBT.

Symbole de santé et de réussite sociale

En Thaïlande, le marché des produits éclaircissant est florissant, il s’élève à plusieurs dizaines de millions de dollars, et a été estimé à deux milliards de dollars pour toute l’Asie en 2012. Lotions, crèmes, injections intraveineuses tout est bon pour avoir la peau claire.

En 2012 une marque de cosmétique thaïlandaise avait provoqué un tollé en produisant un spot publicitaire qui vantait les mérites d’un gel nettoyant au nom évocateur (Lactacyd White intimate) censé blanchir les parties intimes des femmes.

En 2014, la marque cosmétique thaïlandaise Citra, avait organisé une compétition pour sélectionner les étudiants qui présentaient la peau la plus blanche.

Les candidats les mieux placés devaient recevoir une bourse pour leurs études, mais la polémique déclenchée par cette campagne a provoqué l’abandon du projet.

Un hôpital à la pointe du blanchiment

L’hôpital Lelux à Bangkok, spécialisé dans les opérations de chirurgie plastique, pratique le blanchiment de pénis, mais pas seulement.

Un message promotionnel vidéo avec des photos sur la page Facebook d’une des employées de l’hôpital montre qu’une procédure du même type existe aussi à l’intention d’une clientèle féminine.

https://web.facebook.com/100009896499831/videos/545903862416159/

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • Quand on connait l’importance de la vitamine D et sachant que contrairement à d’autres vitamines il n’est pas possible d’en trouver suffisament dans notre alimentation mais seulement pas une exposition aux rayons du soleil qui vas permettre à la peau d’en fabriquer. Les carences en vitamine D sont courantes surtout chez les personnes âgées et peu exposées au soleil… Mais alors chez certaines jeunes femmes en Thaïlande ce doit être une certitude, le plus étonnant c’est que personne ne semble les mettre en garde?