La Thaïlande va prolonger à compter d’aujourd’hui l’écart entre la première et la deuxième dose du vaccin COVID-19 d’AstraZeneca à 16 semaines, dans le but d’inoculer davantage de personnes le plus rapidement possible, a déclaré un haut responsable de la santé.

Le changement (par rapport à un écart de 10 semaines auparavant), intervient alors que le gouvernement s’apprête à lancer une campagne de vaccination de masse à partir du 7 juin, pour laquelle le vaccin d’AstraZeneca sera le principal utilisé.

La décision d’étendre l’écart entre deux doses d’AstraZeneca à 16 semaines, va au-delà de l’intervalle maximal de 12 semaines approuvé par l’Agence européenne des médicaments.

Un intervalle de 16 semaines n’a pas encore été testé lors d ‘essais cliniques sur l’homme.

Augmenter le nombre de personnes vaccinées

« Il s’agit d’augmenter le nombre de personnes qui se font vacciner », a déclaré à Reuters Kiattiphum Wongrajit, secrétaire permanent du ministère de la Santé, ajoutant que cela aiderait à créer plus rapidement une immunité collective.

La Thaïlande a jusqu’à présent administré au moins une dose d’un vaccin COVID-19 à 1,94 million de personnes

La Thaïlande s’efforce depuis début avril de contenir une troisième vague d’infections à Covid-19 représentant environ 80% de son total de 132.213 cas et 806 décès.

La Thaïlande se concentrera sur l’administration de la première des deux doses d’AstraZeneca entre juin et septembre, a déclaré Kiattiphum. Il a précédemment déclaré qu’il visait à vacciner 70% de sa population d’ici septembre pour obtenir l’immunité collective.

La stratégie nationale de vaccination repose presque entièrement sur les vaccins AstraZeneca, dont la majorité serait produite par Siam Bioscience une entreprise locale appartenant au roi du pays.

Les autorités ont déclaré que les six premiers millions de 61 millions de doses devraient être disponibles dès le mois de juin.

La Thaïlande a jusqu’à présent administré au moins une dose d’un vaccin COVID-19 à 1,94 million de personnes, y compris les travailleurs de la santé et de première ligne, en utilisant les vaccins AstraZeneca et Sinovac.

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Join the Conversation

1 Comment

  1. Avec un vaccin aux effets secondaires graves (AstraZeneca) et un autre efficace à seulement 50% (Sinovac), c’est plutôt mal parti !

Leave a comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.