Les contaminations à COVID-19 depuis le début de la troisième vague en avril, ont franchi la barre des 100 000 cas aujourd’hui en Thaïlande, avec 3 382 nouveaux cas, soit 100 637 cas au total, et 17 décès supplémentaires enregistrés, selon le CCSA.

La répartition des nouvelles infections d’aujourd’hui est comme suit:

  • 2 917 sont des cas transmis localement
  • 1 325 font partie des personnes sous observation et traitées
  • 460 sont des détenus et cinq sont des étrangers arrivés en quarantaine.

1210 cas graves, 412 sous ventilateurs

Sur le total des cas enregistrés depuis le mois d’avril, 44 189 sont toujours traités dans les hôpitaux, dont 18 615 dans les hôpitaux généraux et 25 574 dans les hôpitaux de campagne.

1 210 sont des cas graves et 412 sont sous ventilateurs.

Plus de 33 000 cas à Bangkok

Bangkok est l’épicentre de la troisième vague de Covid qui a débuté dans les bars et discothèques de la capitale et qui touche aujourd’hui plusieurs foyers de travailleurs de la capitale, en particulier dans le secteur du bâtiment et des travaux publics.

Bangkok a enregistré 983 nouveaux cas aujourd’hui, portant le nombre total d’infections depuis le 1 er avril à 33 745.

241 immigrants clandestins arrêtés hier

Les entrée illégale des pays voisins sont toujours endémiques, avec 241 immigrants illégaux arrêtés depuis hier, a déclaré le porte-parole du Centre for COVID-19 Situation Administration (CCSA) Taweesin Visanuyothin, ajoutant que les forces de sécurité ont été chargées par la CCSA d’intensifier les patrouilles frontalières, y compris l’utilisation de drones, pour intercepter des personnes qui tentent de traverser illégalement la frontière.

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

One reply on “La troisième vague de COVID-19 en Thaïlande a touché plus de 100 000 personnes”

  1. Soutiens au peuple Thaïlandais courage nous sommes passé par la, ce n est pas terminé non plus pour nous en France mais ça s arrange doucement prudence chok dee khrap

Comments are closed.