Catégories
Santé

Quel masque faut-il porter en Thaïlande ?

Le coronavirus fait beaucoup parler de lui, mais la pollution élevée aux particules fines dure aussi depuis des mois: les problèmes sanitaires se superposent et s’accumulent en Thaïlande.

Pour le moment l’actualité en Thaïlande est largement dominée par le risque de contamination par le coronavirus en provenance de Chine.

La Thaïlande est naturellement concernée car elle est la première destination pour les touristes chinois : environ 800 000 d’entre eux visitent le royaume chaque mois, soit 11 millions en 2019.

Mais en même temps Bangkok baigne en permanence depuis deux mois dans un brouillard de pollution toxique avec des niveaux très élevés et dangereux pour tout le monde (index AQI de plus de 150).

Quel type de masque est le plus adapté ?

Or pour se protéger de la pollution ou des virus, les masques ne sont pas les mêmes.

En réalité l’efficacité même des masques chirurgicaux est elle-même sujette à caution : ces masques sont conçus pour empêcher les personnes de transmettre le virus par des toux et jet de salive involontaires.

Un masque chirurgical sera également peu efficace contre la pollution aux particules fines, tandis qu’un masque N95 contre les particules fines PM2,5 sera aussi en mesure d’empêcher la contamination par le virus.

Un modèle de masque adapté pour se protéger de la pollution aux particules fines PM2,5 est le plus adapté à Bangkok car il protège aussi de la contamination par le coronavirus.

La pollution plus dangereuse que le virus ?

Pour le moment un seul cas de contamination n’a été recensé sur le territoire thaïlandais : un chauffeur de taxi qui avait pris en charge des touristes chinois en provenance de Wuhan, la ville la plus touchée par l’épidémie.

Mais en même temps la Thaïlande est en première ligne (après la Chine) pour le nombre de cas déclarés de coronavirus, avec 19 cas (dont sept guéris) et plus de 200 personnes toujours surveillées après avoir présenté des symptômes de contamination.

La fait est que le niveau de pollution très élevée à Bangkok, et pas seulement à Bangkok, car beaucoup d’autres villes sont également touchées, est probablement le plus dangereux pour la santé si vous effectuez un séjour de longue durée.

Selon le département de la santé de l’administration métropolitaine de Bangkok (BMA) près de 40000 personnes ont suivi un traitement médical pour des maladies respiratoires dans les hôpitaux de la capitale thaïlandaise depuis le mois de septembre de l’année dernière.

La Thaïlande bien préparée pour endiguer le coronavirus

« Actuellement, nous surveillons environ 20 000 personnes de toute la Chine », a déclaré le Dr Sopon Iamsirithavorn. « La plupart ne montrent aucun signe du virus et ne présentent aucun symptôme de fièvre. »

Selon le Global Health Security (GHS) Index 2019, la Thaïlande (6e) et la Corée du Sud (9e) figurent parmi les pays les plus performants du monde pour faire aux épidémies de maladies infectieuses.

La Thaïlande est le premier pays d’Asie à figurer dans le classement du GSH (6e), et le seul pays en développement à figurer dans le Top 10 mondial.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • Completement faux cet article. 1/ le masque ne protege pas de la contamination d’un virus, car il ne protege que la bouche et le nez, le virus entre aussi par les yeux et les oreilles. Le masque sert essentiellement a celui qui est contamine pour proteger les autres, car le virus est emis par sa bouche et son nez. Comme il se mouche beaucoup , out ce qu’il touche est potentiellement a risque et donc la plus importante des protections c’est de se laver tres souvent les mains au savon lorqu’on sort de chez soi avant soi-meme de toucher quelquechose. 2/ Le coronavirus est un gros virus et il est retenu par les masque N95.

  • Je m’inquiète pour le monde et surtout nous pauvres humains, depuis le tsunami de 2004 la Thaïlande na pas pris en compte les risques atmosphériques avenir, le problème Thaïlandais est mondial !!!le virus est mondial et surtout j’en ai marre d’entendre qu’elle est chinoise elle a un nom et ce n’est pas les chinois qui l’ont fabriqué mais un laboratoire avec des professionnels de la santé de toutes nationalités basée en Chine 😡

  • Protegez-vous : hyginène des mains, on ne se touche pas les yeux la bouche les muqueuses avec des mains sales.
    Utiliser les solutions hydroalcoliques et un masque de protection N95.
    Pas de pénurie! Des masques de protection sont disponibles.
    Masque N95 anti-poussière et anti-virus à 13€ : https://amzn.to/2Ta5DOW