Catégories
Politique

Loi d’amnistie : les Thaïlandais ne sont pas dupes

Plus de la moitié de la population thaïlandaise est en désaccord avec le vote d’ une loi d’ amnistie générale, que tente en ce moment de passer le gouvernement de Yingluck Shinawatra

Plus de la moitié de la population thaïlandaise est en désaccord avec le vote d’ une loi d’ amnistie générale, que tente en ce moment de passer le gouvernement de Yingluck ShinawatraLa proposition de loi d’amnistie concernerait tous les dirigeants et politiciens impliqués dans les troubles politiques de 2010, et ouvrirait la voie au retour de Thaksin Shinawatra, le frère de l’actuel Premier ministre, en Thaïlande. Thaksin Shinawatra est actuellement en fuite à l’étranger après avoir été condamné à deux ans de prison pour abus de pouvoir.

Selon un sondage du centre de recherche de l’Université de Bangkok (Bangkok Poll), 61,0 % des 1.195 personnes interrogées à Bangkok et dans la région métropolitaine s’opposent à une amnistie des leaders qui ont organisé les manifestations et l’occupation du centre de Bangkok pendant les mois d’avril à mai 2010.

62,7 % sont aussi opposés à l’amnistie des responsables politiques impliqués dans les troubles qui ont fait 90 morts en mai 2010.

La réconciliation nationale ? Plutôt les intérêts des politiciens qui gouvernent

Interrogé pour savoir si la loi d’amnistie doit finalement être promulguée, et sur son intérêt véritable pour la Thaïlande, les Thaïlandais font preuve de scepticisme :  55,3 % pensent que le projet de loi vise d’abord à défendre les intérêts des pouvoirs en place et de certains groupes politiques, tandis que seulement 28,7 % pensent que le projet de loi vise à la réconciliation nationale.

Sur l’avenir politique de la Thaïlande si la loi d’amnistie est adoptée, 41,3 % ont répondu que le vote de la loi conduirait à des manifestations massives, 15% étaient d’avis que la loi serait en faveur de la paix et de la réconciliation à la nation, et 14,3 % ont dit qu’elle permettrait d’atténuer les tensions politiques et sociales .

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

  • Ces chiffres ne représentent certainement pas l’ensemble de la population Thaïlandaise puisque cette etude a été effectuée par une Université de Bangkok .Il faudrait un vrai sondage au prorata de la densité de population et sur l’ensemble des provinces de Thaïlande pour avoir une véritable approche ; la réconciliation serait a mon avis la seule solution pour que le Pays ne soit plus divisé .L’Union fait la force et les politiciens devraient plutot faire la Paix et voter un pacte d’Union Nationale pour renforcer les liens qui ont permis a la Thailande de traverser les siecles sans qu’aucun autre pays ne l’envahisse .

  • Les responsables politiques impliqués dans les troubles qui ont fait 90 morts en mai 2010, doivent êtres jugés pour leurs crimes

    Si la loi d’amnistie est adoptée, 41,3 % ont répondu que le vote de la loi conduirait à des manifestations massives. C’est plus que probable et cela risque de faire encore plus de dégâts que lors des troubles de 2010.

    Ce n’est qu’un avis personnel.