cartethailandesud - thailande-fr

La police thaïlandaise dans la province méridionale de Yala collabore avec les religieux musulmans pour traquer ce que les imams considèrent comme des manifestations «inappropriées» d’affection des couples non mariés.

Les contrevenants sont passibles de sanctions civiles et pénales: les couples non mariés pris en flagrant délit peuvent être obligés de se marier immédiatement par les autorités islamiques et ensuite inculpés d’obscénités publiques.

yaha - thailande-fr

On ne sait pas exactement quelles infractions relèvent de l’interdiction religieuse, qui est appliquée à Yaha, l’un des districts de la province Yala, mais un haut religieux a déclaré qu’elles incluaient une conversation entre un homme et une femme non marié.

«Nous n’empêchons pas les gens de communiquer ou de parler. Mais s’ils parlent, alors il doit y avoir un tiers présent », a déclaré Sutimat Mahamad, imam de la mosquée centrale de Yaha. «S’il y a un tiers, nous ne nous impliquerons pas. Mais s’ils parlent en tête-à-tête, la police doit les interpeller.»

Le district de Yaha est situé au nord de la province de Yala dans le sud de la Thaïlande. Il a une population d’environ 63 455 habitants, pour la plupart musulmans.

Reportage France24 de Didier Gruel, Tuwaedaniya Meringing et Constantin Simon.

L’imam de Yaha a déclaré que les règles ne s’appliquent qu’aux musulmans, mais si l’une des personnes impliquées n’est pas musulmane, les parents seront tout de même convoqués pour une discussion sur le mariage.

Dans les cas où des «actes sexuels» ont été commis, le couple doit se marier, a-t-il précisé.

La règle a été mise en œuvre par la mosquée de Yaha en décembre 2019. Elle stipule que les hommes et les femmes célibataires qui «manifestent des actes intimes ou des actes adultères, que ce soit dans des espaces publics ou privés» seraient punis par la police et les autorités religieuses du quartier.

Mais le colonel Sayuti du poste de police de Yaha a précisé qu’aucun mariage n’avait eu lieu jusqu’à présent en vertu de cette nouvelle règle.

https://www.khaosodenglish.com/news/crimecourtscalamity/2021/01/04/police-are-enforcing-islamic-law-in-yala-targeting-couples/

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

6 replies on “La police traque les couples non mariés dans le sud de la Thaïlande”

  1. Comment en 2021 on peut accepter une saloperie de ce genre et en plus avec la benediction de la police c’est n’importe quoi. Après ils sont étonnés que l’ont deviennent anti-musulman? C’est une façon de faire d’un autre âge et il faut combattre cela , c’est évident.

  2. c’est l’inverse, Rodolphe, ils ont gagnés, le gouvernement a dû céder pour éviter le continuel bain de sang et assassinats de force de l’ordre. ILS ONT GAGNES!

  3. Je suis tres etonne que dans un pays majoritairement boudhiste, ils puissent accepter ca ?? Bientot,se sera la lapidation, la decapitation, l’amputation, l’excision, la flagelletion en place publique ?????

  4. La charia pour les musulmans, c’est leur problème, qu’ils vivent avec çà, ça ne me dérange pas.

Comments are closed.