La Thaïlande chute à la 73ème place de l’indice démocratique «The Economist»

Le dernier rapport sur l'indice de la démocratie publié par "The Economist Intelligence Unit"(EIU), examine l'impact de la pandémie de coronavirus (Covid-19) sur la liberté et la démocratie dans le monde.

L’Economist Intelligence Unit (EIU) a  publié aujourd’hui l’édition 2020 de son Indice annuel de la démocratie,  qui donne un aperçu de l’état de la démocratie dans le monde.

Alors que le score global de la région Asie et Pacifique a chuté en 2020, la  région compte cependant désormais trois «démocraties à part entière», en plus grâce aux progrès enregistrés par le Japon, la Corée du Sud et Taïwan par rapport à 2019.

Ces trois nouveaux venus rejoignent désormais les deux autres pays, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, qui avaient déjà le statut de «démocratie totale».

La Thaïlande recule à la 73e position

En Asie du Sud-Est, le score de la Thaïlande a régressé en 2020, tombant à la 73e place contre la 68e en 2019, notamment dans les domaines liés au traitement de l’opposition et aux restrictions de la liberté d’expression.

Les autres points à retenir pour l’Asie comprennent:

Le score régional moyen de l’Asie s’est détérioré à son plus bas niveau depuis 2013 (5,62), les mesures officielles prises pour lutter contre la pandémie de coronavirus ayant entraîné des contraintes plus strictes sur les libertés individuelles et les libertés civiles dans le monde.

La chute de la Birmanie et de Hong Kong

Les deux déclassements les plus importants parmi les pays d’Asie concernent le Myanmar et Hong Kong, aggravés par d’autres facteurs, comme la suppression du résultat des élections au Myanmar, et la répression par les autorités chinoises de la dissidence à Hong Kong.

Ces facteurs ont conduit ces deux pays à chuter dans le classement mondial de 13 et 12 places respectivement.

La région Asie Pacifique compte des pays classés aux deux extrêmes de la démocratie.

Un pays comme la la Nouvelle-Zélande (9,25) occupe la 4e place dans le classement mondial (sur 167 pays), tandis que la Corée du Nord (1,08) occupe la dernière place du classement mondial à la 167e place.

Taiwan atteint le statut de «démocratie totale»

Taïwan a atteint le statut de «démocratie totale» pour la première fois cette année, à la suite d’un bond spectaculaire dans le classement.

Le Japon et la Corée du Sud sont tous deux revenus au statut de «démocratie totale» pour la première fois depuis 2014.

Avec une pression croissante sur les normes démocratiques, le score de l’Inde continue de se détériorer. Il est passé d’un sommet de 7,92 en 2014 à 6,61 en 2020, et son classement mondial est passé de la 27e à la 53e en raison du recul démocratique en cours sous la direction de Narendra Modi.

Singapour a grimpé d’une place à la 74e position, restant une «démocratie imparfaite», et proche de tomber sous le seuil de 6,00 pour être classé comme «régime hybride».

Classement de l’Indice de la démocratie 2020

Top 5PaysScore
1Norvège9,81
2Islande9,37
3Suède9,26
4Nouvelle-Zélande9,25
5Canada9.24
73Thaïlande6,04
Bas 5PaysScore
163Tchad1,55
164Syrie1,43
165République centrafricaine1,32
166Dem. République du Congo1.13
167Corée du Nord1,08

L’indice de démocratie 2020 de The Economist Intelligence Unit est disponible gratuitement sur: http://www.eiu.com/democracy-index

Image par défaut
Olivier Languepin
Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.
Publications: 478

Un commentaire

  1. Christian Bellorget
    Christian Bellorget

    classement peu significatif sur les conditions de vie ,les comportements ,la qualité de vie ,cet indice ne concerne que le gouvernement de Thailande .

Les commentaires sont fermés.