Nombreux sont les ceux qui pratiquent en Thaïlande la location illégale dans le but de proposer un hébergement aux millions de touristes qui visitent le royaume chaque année.

Depuis environ un an le gouvernement thaïlandais tente de limiter le recours aux locations de courtes durées illégales, mais en pratique, les locations saisonnières sont encore largement pratiquées.

Du côté de la loi, les choses sont claires et définies par l’Hotel Act. Seuls les hôtels (disposant de la licence hôtelière) sont habilités à effectuer des locations pour des durées inférieures à 30 jours.

Aussi, tout particulier ou toute entreprise souhaitant louer un logement sans disposer de licence hôtelière ne peut le faire que pour des durées égales ou supérieures à 1 mois.

Sept personnes arrêtées pour louer des condos à la journée dans Sukhumvit

Sept personnes ont été arrêtées lundi 27 mai, accusées de louer leur appartement à la journée dans l’immeuble de luxe «C Ekkamai».

La police a perquisitionné plusieurs condominiums afin de répondre aux plaintes des multiples résidents se plaignant «que les suspects ne signalaient pas les formalités d’enregistrement des étrangers, et pratiquaient dans l’immeuble la gestion d’un quasi-hôtel», selon The Nation.

Les locations de plus d’un mois sont légales, mais en l’occurrence la loi n’était pas respectée puisque, selon des témoignages, certains touristes ne restaient souvent qu’une journée.

Les résidents «officiels» de la copropriété ont déclaré qu’ils étaient furieux que des installations pour lesquelles ils payaient soient utilisées par des étrangers, y compris des touristes. Le principal suspect, ayant mis les annonces des chambres à louer, est encore recherché par la police touristique.

Un Français accusé de diriger un hôtel sans permis

Un homme d’affaires français a été arrêté le 28 mai après avoir été accusé par la police de diriger un hôtel sans autorisation sur l’île de Koh Samui.

L’arrestation a été faite suite aux plaintes «déposées par des exploitants d’hôtels légaux, alors que le suspect fournissait un hébergement illégal sur l’île», au début du mois, selon The Nation.

Le colonel Supalerk Phankosol, chef de la police de l’immigration de Surat Thani, a déclaré que l’homme en question avait été convoqué au commissariat mais ne s’y était jamais rendu.

Un mandat d’arrêt a rapidement était pris à son encontre. Le Français a été interpellé alors qu’il comptait s’envoler mardi depuis l’aéroport de Suvarnabhumi et quitter définitivement le pays.

4.3/5 (4 Reviews)

2 Commentaires

Laisser un commentaire