Catégories
Investissement

La Chine devient le plus grand investisseur étranger en Birmanie

La Chine a maintenant dépassé la Thaïlande pour devenir le premier investisseur étranger en Birmanie, selon l’Union du Myanmar Fédération des Chambres de Commerce et d’Industrie (UMFCCI). La Chine a investi dans 30 projets en Birmanie. La plupart des investissements sont allés dans le secteur pétrolier et du gaz naturel. Le plus grand projet est la pose d’un oléoduc entre Kyaukphyu et Kunming

La Chine a maintenant dépassé la Thaïlande pour devenir le premier investisseur étranger en Birmanie, selon l’Union du Myanmar Fédération des Chambres de Commerce et d’Industrie (UMFCCI). 
Auparavant, la Chine avait investi environ 6,4 milliards de dollars en Birmanie. Mais depuis le mois de janvier, ses investissements ont atteint 9,6 milliards de dollars. L’investissement de la Thaïlande en Birmanie est de 9,5 milliards de dollars.

«La Chine a investi dans 30 projets en Birmanie. La plupart des investissements sont allés dans le secteur pétrolier et du gaz naturel. Le plus grand projet est la pose de l’oléoduc entre Kyaukphyu et Kunming.»

a déclaré Myo Win Tun, un porte-parole de UMFCCI.

Le Premier ministre thailandais en visite en Birmanie rencontre le general Than Shwe (State Peace and Development Council de l'Union du Myanmar - SPDC). Photo : Photographer attached to the Prime Minister of the Kingdom of Thailand : Peerapat Wimolrungkarat / พีรพัฒน์ วิมลรังครัตน์

La Thaïlande a été le plus gros investisseur en Birmanie au cours de sept dernières années. La Chine étant le deuxième. La Thaïlande a beaucoup investi dans le pétrole et le gaz naturel depuis 2006.

Des investissements très concentrés sur le secteur de la production d’énergie

Le site du Weekly Eleven Journal à Rangoon a déclaré cette semaine que fin janvier, les investissements de la Chine comptait plus de 3 milliards de dollars  dans le pétrole, la production de courant électrique et le gaz naturel. Myo Win Tun estime à 42 % de tous les investissements étrangers la part investie dans le secteur pétrolier et du gaz naturel, 36 % ont été investis dans le secteur de l’énergie électrique et huit pour cent ont été investis dans le secteur minier.

La Thaïlande entretient depuis longtemps des liens diplomatiques, militaires et commerciaux avec son voisin. La principale source de devises étrangères pour la junte birmane provient des ventes de gaz à la Thaïlande (3 milliards de dollars par an).

Les principaux partenaires commerciaux de la Birmanie, qui est membre de l’Association des nations d’Asie du Sud-Est (Asean) sont en effet la Thaïlande  avec 44% des exportations et 19% des importations, puis la Chine (7% des exportations et 33% des importations), l’Inde (14,5% des exportations), le Japon (6% des exportations) et Singapour (15,5% des importations).

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • La Chine devient le plus grand investisseur étranger en Birmanie. Alors pourquoi une photo représentant le Premier ministre thaïlandais avec le général Than Shwe ???