Catégories
Investissement

Thaïlande: le premier ministre veut rassurer les investisseurs

Devant environ cinq cents hommes d’affaires et investisseurs réunis dans un grand hôtel de Bangkok, le premier ministre thaïlandais, M.Abhisit Vejjajiva a donné les grandes lignes de sa politique économique et tenté de rassurer les investisseurs.

Le premier ministre a fait salle comble pour ce premier rendez vous avec les investisseurs organisé par le BOI (Board of Investment), mais après avoir exposé les directions qu’il entend donner à son mandat, il n’a pas donné de réponses précises aux questions des investisseurs portant sur des points concrets.

Le premier ministre Abhisit Vejjajiva

Le Premier ministre thaïlandais, Abhisit Vejjajiva, a affirmé que son gouvernement ferait tout son possible pour maintenir la stabilité politique, reconquérir la confiance nationale ainsi qu’internationale. S’estimant conforté par les résultats des élections partielles, le premier ministre envisage un mandat de long terme. Après des mois d’une crise politique qui a atteint son paroxysme avec le blocus en novembre des deux aéroports de Bangkok, les résultats de ces élections permettent au gouvernement actuel de compter sur une certaine stabilité. Affectée par la crise économique mondiale, l’économie thaïlandaise a souffert en plus de la fermeture des aéroports de Bangkok qui ont coûté au pays quelques 290 milliards de bahts (6,2 milliards d’euros), selon une étude de la banque centrale. De nombreux investisseurs ont également gelé ou repoussé pour une durée indéterminée des projets futurs, craignant de nouvelles manifestations, ou en attente d’une stabilisation de la situation politique. M. Abhisit Vejjajiva a tenté de les convaincre que la Thailande allait bientôt redevenir “le pays du sourire et des opportunités”.

“Ma priorité pour le court terme, c’est le retour à la stabilité politique et la relance de l’économie grâce au plan que vous connaissez surement déjà. Ces mesures sont de court terme, mais nous pensons aussi au long terme. Pour le moyen et long terme, notre priorité est l’éducation, c’est une question que je considère comme fondamentale  pour la compétitivité d’un pays. Nous travaillons pour la gratuité de l’éducation et pour une meilleure qualité d’éducation en Thaïlande.”

Le premier ministre a insisté sur les principes qui devront guider son action tout au long de son mandat, et a plaidé en particulier pour une réconciliation du peuple thaï :

“Mon gouvernement s’efforcera d’appliquer la loi sans discrimination d’aucune sorte. Tout le monde sera traité de manière équitable, quelque soit la couleur de sa chemise. Par le passé le gouvernement a voulu représenter seulement une partie de la population, et encourager la division dans le pays. La Thailande peut redevenir le pays du sourire, de la liberté et des opportunités.”

Sur les questions portant sur les lois thailandaises qui restreignent les droits des investisseurs étrangers, comme le FBA (Foreign business act), le premier ministre s’est contenté de rappeler qu’il reste

“Un fervent partisan du libéralisme et de la transparence, et que le FBA ne sera pas amendé dans un sens plus restrictif”

M.Abhisit Vejjajiva a aussi réaffirmé que son gouvernement de prendrait plus d’initiatives contraires aux règlements de l’OMC en matière de licences obligatoires sur les produits pharmaceutiques

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.