La Chine prévoit Singapour comme destination finale de ses nouvelles liaisons ferroviaires de 3 000 km dans l’ASEAN, le pays étant le plus développé de la région et jouissant d’une position géostratégique intéressante (détroit de Malacca).
La suite est réservée aux abonnés - Déjà abonné ?   Se connecter   Pas encore abonné ?    Abonnez-vous pour lire la suite