6 000, c’est le nombre de startups qui ont été recensées pour le mois d’avril en Thaïlande, représentant un capital total de 15 milliards de bahts (environ 428 millions d’euros).

Depuis le début de l’année, jusqu’en avril, le nombre de créations s’élève à 26 694 startups. L’an dernier, pour la même période, le nombre de créations d’entreprise était de 6 % de moins.

Pour la plus grande partie, sans surprise, les nouvelles créations sont situées dans Bangkok et ses environs. Elles visent notamment à «soutenir les projets de construction de trains électriques du gouvernement, suivis d’autres projets liés à la construction, à l’immobilier et au tourisme dans le Corridor économique de l’Est (CEE)», selon le bureau national de la presse Thaïlandaise.

Les étrangers montent aussi leurs startups en Thaïlande

Le nombre grandissant de startups est une réelle preuve de l’évolution économique du pays du sourire. Selon un article sur le site des professionnels du numérique, Iglu,  la Thaïlande est bien placée pour devenir la capitale des start-ups.

Même si principalement thaïlandaises, elles partagent aussi leur place avec les entreprises étrangères. La Thaïlande, en plus d’être stratégiquement  située au centre de l’Asie du Sud Est, permet de démarrer une startup avec un coût plus abordable que n’importe où ailleurs, notamment pour la location des bureaux.

4/5 (3 Reviews)

Laisser un commentaire