Catégories
Économie Entreprises

Les startups thaïlandaises bénéficieront d’un financement de 10 milliards de bahts

Le gouvernement thaïlandais a demandé au Board of Investment (BoI) de dépenser 10 milliards de bahts pour financer le développement de la communauté des startups.

Le gouvernement thaïlandais a demandé au Board of Investment (BoI) de dépenser 10 milliards de bahts pour financer le développement de la communauté des startups.

Afin de positionner la Thaïlande comme une plate-forme de lancement des startups en Asie d’ici 2020, le gouvernement a ordonné au Board of Investment (BoI) de dépenser 10 milliards de dollars (312 millions de dollars) du Fonds de Compétitivité, en faveur du financement de la communauté des startups.

« Accélérer et créer davantage de startups est une politique gouvernementale fondamentale pour dynamiser les entrepreneurs pour la future économie basée sur l’innovation et pour conduire la croissance économique de la Thaïlande à long terme », a déclaré Somkid Jatusripitak, vice-Premier ministre, dans un discours au Startup Thailand 2018 selon les informations du Bangkok Post

startupthailand.org

L’Agence nationale de l’innovation (NIA) a lancé « startupthailand.org », une version remaniée de son ancien site web visant à devenir une plaque tournante pour les startups thaïlandaises et à favoriser la croissance de l’écosystème startup thaïlandais.

Le site est une base de données sur les écosystèmes qui permet aux entreprises de la communauté des startups thaïlandaises de s’inscrire et de recevoir une accréditation du programme Startup Thailand du ministère de la Science et de la Technologie.

Cela leur permettra d’avoir accès à divers privilèges du gouvernement, tels que des exonérations fiscales et des fonds.

Un nouveau visa pour les startups

Le gouvernement thaïlandais a approuvé un nouveau type de visa dénommé SMART visa à partir du 1er février 2018. L’objectif de ce type de visa est d’encourager des étrangers de haute compétence à venir travailler ou investir en Thaïlande.

Ce nouveau visa de quatre ans réservé aux professionnels et investisseurs hautement qualifiés a été approuvé en septembre par le gouvernement thaïlandais, dans le cadre d’un plan pour faciliter le recrutement des start-up locales.

Ce visa, outre sa durée assez étendue, comporte principalement deux nouveautés importantes puisque les titulaires du visa pourront travailler en Thaïlande sans avoir besoin de demander un permis de travail et ne seront pas astreints à la procédure de notification des 90 jours.

Les conditions sont également assez restrictives puisque le salaire doit être au minimum de 200.000 baht par mois dans le cadre d’un travail en entreprise, et l’investissement doit être au minimum de 20 millions de bahts pour la catégorie « investisseur ».

Thai Property Group

Olivier Languepin

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

Laisser un commentaire