Catégories
Économie

Thaïlande: la croissance révisée à la baisse (4,5%)

La récession et la crise politique en cours commencent à avoir un impact sur la Thailande: la croissance du produit intérieur brut (PIB) au cours du troisième trimestre de 2008 a atteint seulement 4%, contre 6% et 5,3% au premier et deuxième trimestre de cette année, en raison d’un ralentissement de la production, et de la construction dans l’immobilier.

Il est prévu que cette année la croissance ne sera que de 4,5% alors que la Thaïlande a été désavantagée, à la fois par la crise financière mondiale et les troubles politiques qui agitent le pays, avec des conséquences négatives la confiance des consommateurs et un coup de frein sur les investissements.

L’année prochaine, la croissance prévue a été révisée par le Conseil national de développement économique et social (National Economic and Social Development Board – NESDB) entre 3 et 4%, mais si l’agitation politique en Thaïlande continue l’année prochaine, les prévisions de croissance seront à nouveau révisé à la baisse, toujours selon le NESDB. L’agence économique Bloomberg prévoit de son coté une croissance autour de 3% pour la Thaïlande en 2009.

Dans sa dernière révision des projections pour l’année prochaine, le NESDB prévoit que les exportations de la Thaïlande (qui représentent 70% du PIB) enregistreront une croissance de 4,4% contre 7,6% cette année, tandis que le déficit commercial serait fortement accru à 6,5 milliards de USD ($ 1 milliard en 2008).

L’industrie du tourisme est la première à faire les frais de la crise politique avec une diminution de 10% des arrivées constatée à l’aéroport de Bangkok depuis début septembre. Le tourisme représente environ 7% du PIB de la Thaïlande, soit 14 milliards d’euros prévus pour cette année, mais l’ industrie du tourisme pourrait perdre plus de 10% de ses recettes attendues de cette année.

De nombreux analystes soulignent qu’une baisse des taux de la Banque centrale est probable, car le problème n’est plus maintenant de lutter contre l’inflation, mais de stimuler la croissance. Le taux d’intervention de la BoT est actuellement de 3,75% et pourrait baisser de 0, 25 ou 0,5%.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire