L’armée thaïlandaise intervient dans 500.000 cas de dettes informelles

En Thaïlande l'armée est partout, et intervient même dans les cas d'endettement auprès de créanciers douteux.

L’armée a contribué à la médiation des dettes informelles de plus d’un demi million de personnes endettées auprès de « loan sharks ».

L’armée a contribué à la médiation des dettes informelles de plus d’un demi-million de personnes, et a réussi à restituer aux débiteurs plus de 5 000 titres de propriété portant sur plus de 20 000 rai de terres détenues en garantie par leurs créanciers, selon l’agence thaïlandaise, ThaiPBS.

La police a également arrêté 161 créanciers informels pour fraude et saisi environ 80 millions de bahts de valeurs.

La dette des ménages a triplé depuis 2005

En 2005, l’endettement des ménages s’élevait à 3 400 milliards de bahts. Aujourd’hui, ce montant a plus que triplé.

Les ménages thaïlandais doivent maintenant 12,2 trillions de bahts aux institutions financières.

Les crédits à la consommation ont beaucoup augmenté en Thaïlande ces dernières années, et environ un quart des consommateurs ont du mal à rembourser leurs échéances.

Les principales sources d’endettement étant les cartes de crédit et les prêts-automobile, selon une étude de FT Confidential Research .

L’augmentation de l’encours de la dette des ménages correspond à une forte croissance des prêts aux particuliers des banques commerciales et de la consommation privée, en particulier des dépenses en biens durables, notamment le logement et les automobiles, selon le centre de recherche de la banque Kasikorn Bank.

L'endettement des ménages thaïlandais a fortement augmenté depuis 2011
L’endettement des ménages thaïlandais a fortement augmenté depuis 2011, jusqu’à atteindre 94,7 des revenus

900.000 personnes endettées auprès du secteur informel

A ceci s’ajoute le problème des emprunts dans le secteur informel, connu localement sous l’appellation de « loan sharks« .

Ils pratiquent en général des taux d’intérêts très élevés (jusqu’à 10% par mois) et leurs méthodes de recouvrement ne sont pas toujours légales.

Le lieutenant-général Kongcheep Tantravanich, porte-parole du ministère de la Défense, a déclaré dimanche qu’il y avait environ 900 000 débiteurs informels en Thaïlande.

Selon les instructions du général Prawit Wongsuwan, vice-Premier ministre, l’armée est intervenue en tant que médiatrice dans plus de 500.000 cas de débiteurs informels insolvables, beaucoup d’entre eux étant sur le point de perdre leurs biens.

Rien qu’en octobre, il a affirmé que l’armée avait conclu des accords concernant 118 361 débiteurs et restitué à 6 119 débiteurs leurs avoirs d’une valeur d’environ 7,4 milliards de bahts et 5 334 titres de propriété portant sur 20 000 rai de terres détenues par leurs créanciers au titre de garantie.


4/5


(1 Review)

Laisser un commentaire

Récents

34,244FansJ'aime
183FollowersSuivre
2,137FollowersSuivre
1,462FollowersSuivre
339AbonnésSouscrire
0/5 (0 Reviews)